Jeudi, 27 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » 95 villageois tués au Mali : une attaque "terroriste"

95 villageois tués au Mali : une attaque "terroriste"

10 Juin 2019

Une attaque non encore revendiquée a fait 95 morts dans le village de Sobanekou, au Mali, dimanche 9 juin, vient de faire savoir le ministère de la Défense du pays. Il fait état de 19 villageois "portés disparus" et soupçonne que l'attaque ait été menée par des "terroristes".

Le village, également désigné sous le nom de Sobane-Kou, compte quelque 300 habitants membres de la communauté dogon, affirme l'Agence France-Presse (AFP), citant des sources locales.

Les chiffres de 95 morts et 19 disparus ont été confirmés par le maire du village de Sangha, a précisé pour sa part TV5Monde.

Le gouvernement de la République du Mali présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et assure que toutes les mesures seront prises pour arrêter et punir les auteurs de ce carnage. Le bilan, certainement provisoire, est de 95 morts.

Hamilton gagne grâce à une pénalité, Vettel se fâche
La Scuderia en avait été privée à Bahreïn par une panne sur la monoplace du Monégasque Charles Leclerc. Vettel et Ferrari auront l'occasion de prendre leur revanche au Grand Prix de France le 23 juin.

"Selon un rescapé, Amadou Togo, les assaillants étaient " une cinquantaine d'hommes lourdement armés, venus à bord de motos et de pick-up ".

Depuis plusieurs années, les affrontements entre Peuls et Dogons sont monnaie courante dans le centre du Mali, où ces deux ethnies créent des "groupes d'autodéfense".

Ils accusent le groupe d'autodéfense dogon "Dan Na Ambassagou" d'attaquer leurs villages.

L'association de chasseurs dogons Dan Nan Ambassagou, dont le gouvernement avait annoncé la dissolution le 24 mars, au lendemain du massacre d'Ogossagou, a condamné un " acte terroriste et génocidaire intolérable ".

95 villageois tués au Mali : une attaque