Lundi, 6 Juillet 2020
Dernières nouvelles
Principale » Palme d'or d'honneur : "Alain Delon a proféré des propos racistes, homophobes, misogynes"

Palme d'or d'honneur : "Alain Delon a proféré des propos racistes, homophobes, misogynes"

21 Mai 2019

En larmes, Alain Delon a reçu une Palme d'or d'honneur au Festival de Cannes pour l'ensemble de sa carrière malgré des protestations d'associations féministes, remerciant le public à qui il a voulu dire au revoir. Dans une salle pleine à craquer, il a prononcé un discours empreint d'émotion, de nostalgie et de tristesse. "Et cette Palme d'or, on me l'a offerte pour ma carrière et rien d'autre", a commencé l'acteur de 83 ans. "Ce soir, c'est un peu un hommage posthume mais de mon vivant", a déclaré Alain Delon, 83 ans, provocant les rires de l'assemblée. Ce qui est très difficile, c'est de durer. J'ai duré et j'ai duré 62 ans. "Parce que je vais partir, mais je ne partirai pas sans vous le dire et vous remercier", a promis l'acteur.

En costume gris, chemise blanche et chaussures marrons, Alain Delon affichait une décontraction à toute épreuve lors de son photocall, ce dimanche.

Ces déclarations sont intervenues alors que sa Palme d'honneur a déclenché une polémique avant même le début du Festival. Après avoir accueilli Delon au bras d'Anouchka sur le tapis rouge et sur les notes de la musique du "Clan des Siciliens " (dans lequel Delon donne la réplique à Gabin et Ventura), il avait souligné: "Alain Delon n'a pas peur de déplaire, n'a pas peur de se tromper".

Les retrouvailles seront pourtant célébrées en 2007, pour le 60e Festival.

Ce dimanche matin déjà, Delon avait pleuré au cours de sa masterclass, lorsqu'a été projetée sur grand écran une séquence de "Rocco et ses Frères ", avec Annie Girardot.

A Cannes, les larmes d'émotion de la légende Elton John
Elton John a ensuite fait applaudir Egerton, qui a chanté " Rocketman ", le tube - qui a donné son nom au biopic - tiré de l'album "Honky Château " en 1972.

Tout en "accordant la présomption d'innocence" à l'acteur "qui, jusqu'à preuve du contraire, prédomine toujours", Marion Duquesne rappelle les engagements du festival de Cannes en 2018: "L'année dernière, [la direction du] festival s'est engagée à lutter contre les violences sexistes et sexuelles".

Et il a poursuivi, non sans ce mélange d'arrogance et de naïveté qu'on lui connaît: " Je n'étais pas fait pour faire du cinéma, mais j'étais pas mal foutu...

LIRE AUSSI Femmes dans le cinéma: "La parité n'est pas qu'un problème de nana!"

Ou son indécrottable maladresse quand il évoque le succès qui a suivi: " Les femmes, j'ai jamais appelé les flics quand elles m'ont sauté dessus".

Palme d'or d'honneur :