Воскресенье, 19 Мая 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le rapport qui pourrait tout remettre en question — Glyphosate

Le rapport qui pourrait tout remettre en question — Glyphosate

13 Мая 2019

Le débat sur les conséquences du glyphosate sur la santé est loin d'être tranché. Des sénateurs affirment dans un rapport qui sera rendu jeudi que le glyphosate " est moins cancérogène que la charcuterie ".

" Aucune étude scientifique ne prouve formellement sa cancerogénicité, ni en France, ni en Europe ni dans le monde", assure ainsi Pierre Médevielle à La Dépêche. "Il est moins cancérogène que la charcuterie ou la viande rouge qui ne sont pas interdites".

L'élu dévoile ainsi les grandes lignes de l'enquête menée par l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) sur le glyphosate qu'il copréside.

Le glyphosate est une molécule pourvue de propriétés herbicides, utilisée par les industriels telle que la firme américaine Monsanto qui en fait usage pour fabriquer son célèbre désherbant le Roundup. "Je trouve ça hasardeux de déclarer que le glyphosate n'est absolument pas cancérigène", a déclaré Jean-Baptiste Moreau, député LaREM de la Creuse au micro de LCI ce lundi.

Читайте также: Les Montpelliéraines en finale du championnat — Rugby féminin

Ces conclusions vont toutefois à l'encontre des dernières décisions de justice. Le septuagénaire californien estime que son utilisation régulière du désherbant Roundup de Monsanto pendant près de trente ans est responsable de son lymphome non-hodgkinien.

Le rapport, qui n'est pas encore sorti, a déjà fait bondir les défenseurs de l'environnement et les détracteurs du glyphosate, classé comme "cancérigène probable " par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2015. L'avis avait toutefois été critiqué par une partie de la communauté scientifique.

"Le Centre international de recherche sur le cancer de Lyon l'a classé cancérogène probable en s'appuyant sur une étude farfelue qui a été retirée depuis d'ailleurs ", rapporte Pierre Médevielle dans 20 minutes. La tête de liste LREM aux Européennes, Nathalie Loiseau, a aussi ajouté auprès de RTL: "On est en train de s'emballer alors qu'un sénateur nous dit qu'il vaut mieux le glyphosate que le saucisson". Ils doivent rendre un rapport en juin 2021.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2019 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Le rapport qui pourrait tout remettre en question — Glyphosate