Lundi, 16 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le procès Balkany s'ouvre ce lundi — Fraude fiscale

Le procès Balkany s'ouvre ce lundi — Fraude fiscale

13 Mai 2019

L'argent a fini par les trahir. Isabelle Balkany, qui a tenté de se suicider le 1er mai, devrait comparaître aux côtés de son mari.

Patrick Balkany, maire de Levallois-Perret et Isabelle Balkany, première adjointe au maire de Levallois-Perret, lors du conseil municipal de la ville, le 15 avril 2019. Pour les juges d'instruction, ce "magot" ne serait que la partie émergée d'un iceberg de fraude fiscale. Ils auraient dissimulé au fisc des revenus et un patrimoine "occultes" à hauteur "au minimum" de 13 millions d'euros, en particulier deux luxueuses villas, au Maroc et dans les Caraïbes, cachées derrière d'exotiques montages financiers.

"Les époux Balkany ont mis en place de multiples structures offshore (au Panama, au Liechtenstein) disposant d'avoirs dont l'origine n'a pu être déterminée et qu'ils ont partiellement utilisés pour alimenter les comptes des deux sociétés propriétaires des deux villas", indique, dans son ordonnance, le juge Renaud Van Ruymbeke.

Isabelle Balkany, hospitalisée, sera-t-elle présente à la barre?

Dans un long texte ponctué de l'anaphore " Je suis fatiguée", elle avait confié sur Facebook sa lassitude d'une "instruction exclusivement à charge".

"Secret professionnel, secret médical, secret de la vie privée". Un chiffre contesté par l'avocat d'Isabelle Balkany, Me Pierre-Olivier Sur, qui cite notamment l'exemple d'un des biens en cause, la "villa Pamplemousse", sur l'île de Saint-Martin. Me Sur souligne néanmoins que "ces quarante années de vie politique n'ont pas enrichi mais appauvri" Isabelle Balkany, née dans une famille très aisée. Contrairement à son époux, elle n'est pas poursuivie pour corruption.

Cofondateur du RPR et député-maire de Levallois presque sans interruption depuis plus de trente ans, ce dernier est, lui, notamment soupçonné de blanchiment de fraude fiscale, de corruption passive, de blanchiment de corruption et de prise illégale d'intérêt. Il risque jusqu'à dix ans de prison.

TPMP : Les frères Bogdanov font des révélations sur leur transformation physique
Grichka a ensuite fait une confidence inédite: "On nous a dit qu'on était des personnages mystérieux. Je ne peux pas trop entrer dans les détails, mais ils ont fait des expériences ".

S'il a été condamné, avec sa femme, à quinze mois de prison avec sursis et deux ans d'inéligibilité pour avoir confondu employés municipaux et personnels de maison en 1996, Patrick Balkany était sorti indemne de l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine, jugée en 2005.

Isabelle Balkany, 71 ans, a fini par reconnaître qu'elle en était propriétaire, expliquant l'avoir achetée avec l'argent d'un héritage. Les enquêteurs le soupçonnent en fait d'avoir "autoblanchi" ces fonds occultes en rachetant, très cher, les actions du business en déliquescence de son père.

Les Balkany, qui y ont maintes fois séjourné, ont constamment nié en être propriétaires. Cette dernière est au nom de Jean-Pierre Aubry, l'homme de confiance de Patrick Balkany à Levallois. Le maître d'œuvre s'appelle Arnaud Claude. Interrogé dimanche par l'Agence France-Presse, son avocat s'est refusé à tout commentaire.

Ils ont fini par établir que le prix de vente officiel de la villa, 2,75 millions d'euros, a été payé par l'homme d'affaires saoudien Mohamed Al Jaber au moment où celui-ci négociait un projet de tours jumelles à Levallois. Les 2,5 autres millions de dessous-de-table proviendraient d'une commission consentie par un industriel minier établi en République démocratique du Congo à Patrick Balkany pour avoir joué les intermédiaires dans l'achat de mines d'uranium en Namibie en 2009. Enfin, le fils Balkany, Alexandre, sera jugé pour avoir cherché à "couvrir " ses parents en signant des baux de location fictifs pour cette villa.

La seconde propriété, la villa Dar Gyucy de Marrakech, est entourée d'un montage beaucoup plus sophistiqué, détenue depuis 2010 par une SCI marocaine propriété d'une société panaméenne, Hayridge.

Le procès Balkany s'ouvre ce lundi — Fraude fiscale