Воскресенье, 19 Мая 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le fils de Trump convoqué au Sénat — Enquête russe

Le fils de Trump convoqué au Sénat — Enquête russe

09 Мая 2019

D'après les médias américains, la commission sénatoriale du renseignement, contrôlée par les républicains, veut notamment revoir Donald Trump Junior pour l'interroger au sujet d'un projet de Trump Tower à Moscou.

Explosive enquête russe et mystérieuses déclarations d'impôts de l'homme d'affaires: les démocrates se sont toutefois heurtés lundi à deux refus de l'administration Trump, qui les accuse de mener une campagne de harcèlement injustifiée contre le président.

Au-delà de l'affaire russe, l'opposition et la Maison Blanche sont en guerre ouverte sur plusieurs autres fronts au Congrès, qui pourraient aller vers d'âpres batailles judiciaires.

C'est la première fois que le Congrès use de ses pouvoirs d'enquête pour convoquer un membre de la famille Trump, dont certains ont témoigné de leur plein gré dans le cadre de cette investigation tentaculaire.

Une version expurgée de certaines données sensibles a été publiée le 18 avril, sur laquelle s'est appuyée Donald Trump pour se déclarer totalement exonéré. "Personne, ni le ministre de la Justice, ni le président, ne peut être au-dessus de la loi", a-t-il martelé. Si la Chambre estime, lors d'un vote final, que Bill Barr a entravé les prérogatives d'enquête du Congrès, cela reviendra à constituer un dossier d'inculpation. Un vote en séance plénière devrait suivre, à une date non déterminée.

"Nous avons été déçus que la commission" annonce cette initiative dès lundi matin, a réagi le ministère de la Justice.

Soit après le début de la réunion prévue pour lancer la procédure d'entrave aux prérogatives d'enquête du Congrès.

Читайте также: Gérard Collomb estime que Christophe Castaner "peut commettre un certain nombre d'erreurs"

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source. La justice devra alors décider ou non d'enquêter sur cette base, ce qui n'avait pas eu lieu dans le cas de M. Holder. William Barr pourrait risquer une amende, voire une peine d'emprisonnement, mais ces peines restent largement improbables.

Après 22 mois d'enquête, Robert Mueller a exonéré Donald Trump des soupçons de collusion avec Moscou. Il a cependant dressé la liste d'une série de pressions troublantes exercées sur son travail.

Bill Barr a ensuite décidé de ne pas ouvrir de poursuites contre Donald Trump.

Ces anciens procureurs fédéraux, qui précisent avoir servi sous des administrations républicaines comme démocrates, ont, dans un courriel publié par Medium, affirmé que si Trump n'était pas un président en fonction, il aurait pu être poursuivi par la justice et renvoyé devant un tribunal.

" Les Américains voient clairement que les manœuvres désespérées de Jerry Nadler (chef de la commission judiciaire de la Chambre des représentants) visent à les détourner des succès historiques du président (Donald Trump) et d'une économie florissante", a-t-elle ajouté.

Pour le ministre des Finances Steven Mnuchin, la demande n'est pas justifiée et pose en outre "de graves questions constitutionnelles".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2019 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Le fils de Trump convoqué au Sénat — Enquête russe