Jeudi, 22 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » USA - Élection présidentielle : l'ex vice-président Joe Biden annoncera sa candidature jeudi

USA - Élection présidentielle : l'ex vice-président Joe Biden annoncera sa candidature jeudi

26 Avril 2019

Washington | Le président des États-Unis Donald Trump a raillé jeudi la candidature à la Maison-Blanche de l'ancien vice-président, Joe Biden, annoncée tôt dans la matinée, en mettant en cause sa capacité à gagner la primaire démocrate. "Les valeurs fondamentales de cette nation, notre rang dans le monde, notre démocratie même, tout ce qui a fait l'Amérique, est en jeu".

Peu après l'annonce de sa candidature, le président Barack Obama, par la voix de sa porte-parole, a déclaré que le choix de Joe Biden comme colistier en 2008 avait été "l'une de ses meilleures décisions".

Joe Biden, qui en est à sa troisième campagne présidentielle, devient le vingtième démocrate à se lancer dans la course.

Affiche de soutien à Joe Biden, le 18 avril 2019, dans le Massachusetts.

Joe Biden et Bernie Sanders, âgé de 77 ans, sont ainsi pour l'instant les mieux placés parmi les démocrates pour tenter d'arracher à Donald Trump la Maison Blanche, mais aussi le titre.de président le plus âgé de l'histoire américaine.

L'ONU adopte une résolution vidée de sa substance — Violences sexuelles
Avocate de Nadia Murad et d'autres victimes yazidies, Amal Clooney a aussi déploré la faiblesse de la réponse internationale. Selon elle, les États-Unis ont changé de camp , rejoignant ainsi la Russie, le Vatican, les Saoudiens et les Bahreïnis.

S'il a promis, face à la polémique, d'"être plus attentif", il ne s'est pas excusé pour autant.

Puis suivent la sénatrice Kamala Harris (8,3%), Pete Buttigieg (7,5%), la sénatrice progressiste Elizabeth Warren (6,5%) et l'ex-élu du Texas Beto O'Rourke (6,3%). "C'est vous qui avez construit les États-Unis (...), la classe moyenne", avait-il lancé la semaine dernière à des grévistes.

"Ce sera aux démocrates d'en décider", a-t-il répondu lors de sa première apparition publique après l'annonce. " La question cruciale est de savoir si son niveau de soutien actuel représente plutôt un plancher qu'un plafond".

Outre son côté tactile et ses célèbres gaffes, Joe Biden aura aussi à répondre de plusieurs anciens épisodes, comme sa gestion de l'audition sénatoriale tendue d'une femme qui accusait de harcèlement sexuel un candidat à la Cour suprême, ou sa farouche défense d'une loi anticriminalité qui a fini par frapper surtout les Noirs.

USA - Élection présidentielle : l'ex vice-président Joe Biden annoncera sa candidature jeudi