Vendredi, 19 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » VIDÉO. Gaid Salah : " L’armée est équipée contre l’ennemi, pas contre son peuple "

VIDÉO. Gaid Salah : " L’armée est équipée contre l’ennemi, pas contre son peuple "

17 Avril 2019

Et comme pour rassurer sur ses intentions, Ahmed Gaïd Salah écarte la solution à la "Sissi", du nom du président égyptien. Exit donc l'article 102 qui ne semble pas suffire pour résoudre la crise institutionnelle. Il reste que si l'application n'est pas suffisante, le chef d'état-major considère que son activation était nécessaire. Il promet que d'autres aspirations seront satisfaites. Cette intervention survient alors que le président du Conseil constitutionnel, Tayeb Belaiz, vient de présenter sa démission au chef de l'État intérimaire, Abdelkader Bensalah. Au-delà des périls que fait peser cette action armée étrangère sur les frontières algériennes, cette situation ne manquera pas d'entraîner des chamboulements géostratégiques majeurs dans la région, qui risquent d'ouvrir des brèches insoupçonnées à l'ingérence occidentale. Le slogan "Djeich, Chaâb Khawa Khawa", trouvera toute sa signification. Dans les mots "sagesse et patience", on peut y mettre l'option d'une transition plus longue qu'attendue, mais également la complexité de la manoeuvre qui consistera à déboulonner tout le personnel du régime finissant.

Pour rappel, le général de corps d'Armée à la retraite a nié auparavant sa présence dans ces rencontres.

"J'insiste, une fois encore, sur la nécessité de suivre la voie de la sagesse et de la patience, étant donné que la situation prévalant au début de cette transition est exceptionnelle et complexe, nécessitant la conjugaison des efforts de tous les patriotes dévoués en vue de sortir indemne de cette épreuve. J'ai déjà évoqué, lors de mon intervention du 30 mars 2019, les réunions suspectes qui se tiennent dans l'ombre pour conspirer autour des revendications du peuple et afin d'entraver les solutions de l'Armée Nationale Populaire et les propositions de sortie de crise", rappelle-t-il.

Trump: Boeing devrait renommer son 737 MAX pour redorer son image
Trump tôt lundi matin, s'attirant les moqueries des spécialistes américains de l'aéronautique, quand ils n'étaient pas incrédules. Dans un communiqué, l'entreprise précise que cela représente environ 1,5 % de ses vols quotidiens pendant l'été.

Le général de corps d'Armée a souligné, par la même occasion, que la décision de l'ANP quant à la protection du peuple "est une décision irréversible, quelles que soient les circonstances".

Mardi 16 avril, dans son allocution à la 4e région militaire dans la wilaya d'Ourgla, dans le sud-est de l'Algérie, le chef d'État-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, a accusé l'ancien patron des services de renseignement algérien (DRS), le général Mohamed Lamine Mediène, alias Toufik, de "conspiration" et de tentative "d'entraver" les solutions que l'ANP avance pour la crise politique du pays, annonce un communiqué du ministère de la Défense nationale. "Nous, en tant que haut commandement de l'ANP et face à la responsabilité historique que nous assumons, respectons parfaitement les dispositions de la Constitution pour la conduite de la transition, et je voudrais réitérer que toutes les perspectives possibles restent ouvertes, afin de surmonter les difficultés et trouver une solution à la crise dans les meilleurs délais, de façon à servir l'intérêt suprême de la patrie, sans égard à l'intérêt des individus, et que nous n'avons aucune autre ambition que celle de protéger la patrie, faire régner la sécurité et la stabilité et préserver l'image de marque du pays, comme l'auraient voulu nos vaillants martyrs, et qu'Allah m'en soit témoin".

VIDÉO. Gaid Salah :