Vendredi, 19 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » Arnault et Pinault annoncent pour 300 millions d'euros de dons — Notre-Dame

Arnault et Pinault annoncent pour 300 millions d'euros de dons — Notre-Dame

17 Avril 2019

Le numéro un mondial du luxe et la famille de Bernard Arnault - première fortune de France - "feront un don d'une somme globale de 200 millions d'euros au fonds dédié à la reconstruction de cette oeuvre architecturale, qui fait partie de l'Histoire de France". "La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s'associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité", écrivent-ils dans un communiqué.

Après l'appel à la solidarité, lancé dans la soirée du 15 avril, par le président de la République, les superriches français se mobilisent pour rénover la cathédrale.

"Mon père (François Pinault, ndlr) et moi même avons décidé de débloquer dès à présent sur les fonds d'Artemis une somme de 100 millions d'euros pour participer à l'effort qui sera nécessaire à la reconstruction complète de Notre-Dame", conclut-il.

Si les Français sont sous le choc après cet incendie, l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris est aussi vécu comme une tragédie internationale.

Montant du don: 10 millions d'euros "pour la restauration de la flèche, symbole de la cathédrale" qui est tombée dans l'incendie de lundi.

Pour cela, une collecte a été mise en ligne sur le site de la Fondation du Patrimoine.

"Très touchés" par l'incendie, Martin et Olivier Bouygues ont annoncé se mobiliser "à titre personnel" avec un don de 10 millions d'euros via leur holding familial, SCDM.

Un adolescent menacé et insulté après une blague sur La Mecque — Twitter
Les vainqueurs se testent ensuite à la "Boîte noire", un labyrinthe où ils doivent progresser dans le noir. Le nom de son collège a même été diffusé sur le réseau social.

→ Le Medef a de son côté appelé les entrepreneurs à participer à la collecte lancée par la Fondation du patrimoine.

Ces donations, qui s'ajoutent aux promesses de dons formulées par les associations, les collectivités et les particuliers, ne seront cependant pas sans conséquences pour les finances publiques, l'Etat français encourageant fortement les dons et le mécénat, via un traitement fiscal avantageux.

Pour favoriser l'afflux de dons, plusieurs voix se sont élevées depuis lundi soir pour pousser le gouvernement à mettre en place une fiscalité la plus avantageuse possible pour Notre-Dame.

L'Américain Henry Kravis, co-fondateur du fonds d'investissement KKR, veut contribuer à hauteur de 10 millions de dollars (8,85 millions d'euros).

Le géant français du BTP n'a pas annoncé de montant mais souhaite apporter "une partie du financement" de la reconstruction et propose à tous les constructeurs de France "d'unir leurs forces". L'enveloppe de 10 millions sera débloquée "dans les prochains jours", a-t-elle indiqué, disant en avoir informé mardi matin par téléphone l'archevêque de Paris Monseigneur Michel Aupetit.

Le violoniste André Rieu a de son côté annoncé faire don de 700 tonnes d'acier, utilisées en éléments de décor reproduisant le château de Schönbrunn, en Autriche, à l'occasion du spectacle Une nuit romantique à Vienne, "afin d'aider à ériger l'échafaudage en vue de la restauration de la belle Notre-Dame".

Arnault et Pinault annoncent pour 300 millions d'euros de dons — Notre-Dame