Samedi, 20 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » Des comptes Outlook.com ont été compromis

Des comptes Outlook.com ont été compromis

15 Avril 2019

Les pirates sont parvenus à se connecter au compte d'un modérateur de la messagerie en ligne pour parvenir à extraire ces données personnelles.

Microsoft est victime depuis quelques mois d'un piratage sur ses services de messageries comme Outlook, Hotmail ou encore MSN. En revanche, Microsoft assure que les hackers n'ont pas pu consulter le texte présent dans chaque e-mail.

Des experts demandent des travaux à EDF — EPR de Flamanville
Mais les inspections de l'ASN ont prouvé au contraire qu'elles présentaient des défauts susceptibles de les fragiliser. Les problèmes des soudures, mis au jour au printemps 2018 , ont déjà provoqué un premier retard.

"Nos données indiquent que l'information relative au compte (mais pas le contenu des courriels) aurait pu être consultée, mais Microsoft n'a aucune indication de la raison pour laquelle cette information a été consultée ou de la façon dont elle a pu être utilisée", explique l'éditeur dans son message adressé aux utilisateurs de Outlook.com concernés par l'attaque. Les mots de passe n'ont pas été compromis, mais la firme américaine recommande malgré tout d'effectuer un changement par précaution. Ils ont pu avoir accès à des comptes d'utilisateurs, ainsi qu'à certaines données. Révélé par TechCrunch, le piratage a été confirmé par la société Microsoft, qui précise que le pirate n'a eu accès qu'à un nombre limité de données, comme les adresses électroniques, les objets de mails et les noms des dossiers. Apparemment, seuls les comptes particuliers ont été impactés, laissant les comptes entreprises saufs. À noter que Microsoft ne précise pas le nombre de comptes qui ont été espionnés. De ce fait, vous pourriez recevoir des spams ou des mails d'hameçonnage.

Pourtant, une source proche du hacker a contacté Motherboard et affirme que le piratage de Outlook, Hotmail et MSN est bien pire que ce qu'annonçait Microsoft. Elle confirme par ailleurs que les hackers ont utilisé les codes d'identification d'un employé du support client pour accéder à des comptes privés.

Des comptes Outlook.com ont été compromis