Vendredi, 19 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » Facebook promet d'user de tact en cas de deuil

Facebook promet d'user de tact en cas de deuil

13 Avril 2019

Facebook a promis mardi de rendre ses algorithmes plus respectueux du deuil: son intelligence artificielle (IA) s'abstiendra d'envoyer des notifications, comme les rappels d'anniversaire, aux amis Facebook d'un utilisateur décédé. Cette fois-ci, le réseau s'attaque à un problème d'ordre émotionnel souvent critiqué par les utilisateurs: les notifications rappelant aux membres de souhaiter un joyeux anniversaire à leurs proches décédés. Jusqu'ici, l'algorithme encourageait les comptes inactifs, y compris ceux des personnes décédées, à interagir avec les autres. Le réseau social entend maintenant développer une intelligence artificielle capable de détecter les décès.

Lorsqu'un être cher meurt, il est possible à des amis ou des proches de demander, sur preuves officielles, à Facebook de transformer le profil du défunt en "compte de commémoration" destiné à saluer sa mémoire.

Ce compte est géré par un " contact légataire ", désigné par l'utilisateur avant son décès. Ce dernier a la possibilité d'accepter de nouvelles demandes d'amis, de changer les photos de profil et de couverture du compte, et de mettre en avant des statuts.

Les comptes de commémoration n'apparaissent pas dans les publicités, les rappels d'anniversaire et les suggestions d'amis.

Pyongyang remplace son chef de l'Etat
"Si c'est le cas, Kim sera celui qui représentera officiellement Pyongyang en Corée du Nord et à l'étranger". Néanmoins, les deux camps avaient fait part de leur souhait de poursuivre les discussions.

"Des utilisateurs nous ont dit que la commémoration d'un profil [Facebook] peut être un grand pas, et que ce n'est pas tout le monde qui est immédiatement prêt à le franchir", peut-on lire sur le site.

Le réseau social veut donc faire en sorte que personne ne reçoive de notifications concernant la personne décédée entre le moment de son décès et celui où un compte de commémoration est créé, explique le groupe américain, qui laisse aussi la possibilité aux proches de demander la suppression du compte. De telles procédures existent aussi pour Instagram, Twitter ou LinkedIn. Cela lui permettra ainsi d'éviter que le profil de l'utilisateur en question apparaisse de façon douloureuse via des invitations à des événements.

Quelles différences entre un compte classique et un compte de commémoration?

Comment, si aucun proche ne déclare la mort à Facebook, savoir si un compte est juste inactif ou est tenu par un utilisateur décédé? D'après Facebook, plus de 30 millions de personnes consultent des comptes de commémoration chaque mois.

Facebook promet d'user de tact en cas de deuil