Mercredi, 27 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Vodka, embrassades avec une inconnue : la chaude virée nocturne de Christophe Castaner

Vodka, embrassades avec une inconnue : la chaude virée nocturne de Christophe Castaner

16 Mars 2019

Mais selon les informations d'Actu Toulouse, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner fera le déplacement à Toulouse, mardi 19 mars 2019, pour les commémorations des attentats commis par le terroriste Mohamed Merah en mars 2012. Closer et Voici ont dévoilé des clichés où l'on peut le voir en boîte de nuit le 9 mars dernier.

Le ministre, 53 ans, se serait rendu au Noto -un établissement situé dans le 8e arrondissement non loin du ministère et de l'Elysée- pour participer à un repas organisé par le judoka Teddy Riner. Le ministre a réagi dans le Parisien en expliquant: "Il s'agit de ma vie privée et de ma famille, qui peut être respectée". "C'est une faute professionnelle quand vous êtes premier flic de France". "Je crois qu'il n'y a pas de questions autour de sa sécurité", a-t-il déclaré, ajoutant: "Je n'ai aucun commentaire à faire sur la vie privée de Christophe Castaner, et le ministre de l'Intérieur a toute ma confiance ".

Partage de données : Facebook visé par une enquête pénale aux Etats-Unis
Si la justice confirme les torts de Facebook , la FTC pourrait lui infliger une amende de plusieurs milliards de dollars . La plupart de ces partenariats ont pris fin au cours des dernières années.

"Le même jour, sont prévues à Paris plusieurs autres manifestations: "la " Marche du siècle " pour le climat, une journée d'action des forains qui appellent les Gilets jaunes à les rejoindre, ainsi que la " Marche des solidarités " contre les violences policières et le " racisme d'Etat ".

Christophe Castaner a rencontré sa femme Hélène sur les bancs de son lycée à Manosque. Christophe Castaner, qui n'est pas accompagné par ses gardes du corps comme à chacun de ses déplacements selon Closer, se joint à la soirée jusqu'à 2 heures du matin. Vendredi, depuis le centre d'entraînement de la gendarmerie à Saint-Astier, en Dordogne où il était en visite, le ministre de l'Intérieur s'est défendu de toute polémique quant à sa sécurité. J'ai rejoint une soirée, dans un cadre totalement privé, entre 23h30 et deux heures du matin. Le journal cite également un syndicaliste anonyme qui a confié: "C'est une vraie connerie". " Les syndicats ne bougeront pas, à part peut-être certains minoritaires. Difficile d'être crédible et audible après".

Vodka, embrassades avec une inconnue : la chaude virée nocturne de Christophe Castaner