Jeudi, 27 Juin 2019
Dernières nouvelles
Principale » Recours d'urgence pour le Mur: Trump lâché par son propre camp

Recours d'urgence pour le Mur: Trump lâché par son propre camp

16 Mars 2019

Rappelant que le pouvoir du Congrès sur le budget est "une source cruciale " de la "liberté " des Américains, le sénateur du Tennessee Lamar Alexander a expliqué dans un communiqué avoir voté en faveur de la résolution pour éviter de créer "un dangereux précédent " avec un futur président démocrate. En réaction, le milliardaire a promis de bloquer la résolution adoptée par les élus.

La mesure permet au président d'utiliser ses pouvoirs exécutifs pour contourner le Congrès et accéder à l'argent nécessaire au financement de la construction du mur transfrontalier qu'il promet depuis longtemps.

Au cours de son annonce dans le bureau ovale, M. Trump était entouré de responsables des services frontaliers et de gens dont les proches ont été tués par des immigrants illégaux.

De l'avis de certains élus républicains, le chef d'Etat américain a piétiné par son décret, les prérogatives du Congrès, la raison pour laquelle ils ont décidé de soutenir le projet de résolution démocrate.

Denis Brogniart explique son étonnante perte de poids — "Koh-Lanta"
Un autre animateur a ainsi fait le déplacement aux Fidji: il s'agit de Bruce Jouanny , pilote et co-animateur de " Top Gear ". Pour la première fois, l'épreuve des poteaux , habituellement situé en fin de parcours, débutait la série.

Il s'agit du premier veto de la présidence Trump. Plus surprenant, une poignée de conservateurs, d'habitude loyaux envers Donald Trump, ont fait de même. Au total, 59 sénateurs ont voté pour une résolution démocrate, déjà adoptée par la chambre basse, qui proclame que "l'urgence nationale déclarée par le président le 15 février 2019 (.) est par la présente annulée". Confronté à son échec, Donald Trump a laconiquement tweeté "VETO!". "Le vote d'aujourd'hui couronne une semaine de quelque chose que les Américains n'ont pas beaucoup vu ces deux dernières années: les deux partis au Congrès américain, tenant tête à Donald Trump ", s'est réjoui jeudi le leader des démocrates au Sénat, Chuck Schumer. Farouchement opposée au mur de Donald Trump, sa présidente, la démocrate Nancy Pelosi, plaide plutôt pour un renforcement des mesures de contrôle aux postes-frontière. Ainsi, ce veto renvoie automatiquement la résolution devant le Congrès. Leur bras de fer avait précipité les Etats-Unis dans la plus longue paralysie budgétaire de leur histoire, pendant 35 jours entre décembre et janvier.

La Chambre des représentants ne devrait cependant pas réussir à réunir suffisamment de voix pour surmonter le veto présidentiel. Contraint de se prononcer à son tour, le Sénat, pourtant dominé par les Républicains qui soutiennent le président, a lui aussi rejeté la mesure.

Dans les secondes qui ont suivi le vote du Congrès des États-Unis, Donald Trump a immédiatement réagi.

Recours d'urgence pour le Mur: Trump lâché par son propre camp