Mercredi, 27 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Partage de données : Facebook visé par une enquête pénale aux Etats-Unis

Partage de données : Facebook visé par une enquête pénale aux Etats-Unis

16 Mars 2019

Selon le quotidien, un grand jury à New York a exigé officiellement d'"au moins deux importants fabricants de smartphones" qu'ils fournissent leurs informations sur ce sujet, qui concernerait des centaines de millions d'utilisateurs selon le NYT.

La plupart de ces partenariats ont pris fin au cours des dernières années.

La question est notamment de savoir si cela s'est fait de façon transparente pour les utilisateurs.

"Nous coopérons avec les enquêteurs et prenons ces investigations très au sérieux", a dit Facebook dans un communiqué transmis au journal. Un témoignage public a été fourni, ainsi que des réponses aux questions posées et la firme promet de continuer en ce sens.

Facebook est soumis au feu roulant de polémiques autour de l'usage des données personnelles de ses utilisateurs depuis le scandale Cambridge Analytica (CA) il y a un an.

Europa League - Une affiche Naples-Arsenal en quarts de finale
Le vainqueur de cette confrontation jouera le vainqueur du match entre Villarreal et Valence en demi-finale. N'hésitez pas à réagir et à débattre sur le tirage dans l'espace "Ajouter un commentaire".

En décembre, suite à l'article du New York Times, Facebook a déclaré dans un billet de blog que ces partenariats étaient nécessaires pour permettre certaines fonctionnalités sociales dans des applications externes, telles que la connexion à un compte Facebook à partir d'un téléphone Windows ou le partage d'une chanson Spotify que vous étiez en train d'écouter via Facebook Messenger.

Rien qu'aux Etats-Unis, le régulateur du commerce, la Federal Trade Commission (FTC), et le gendarme boursier, la SEC, ainsi que le ministère de la Justice enquêtent sur les pratiques de Facebook en terme de gestion des données de ses usagers.

Si la justice confirme les torts de Facebook, la FTC pourrait lui infliger une amende de plusieurs milliards de dollars.

Comme si c'était un moyen de souligner les défis de l'entreprise, Facebook et ses autres réseaux sociaux ont subi l'une des pires pannes techniques de leur histoire mercredi, empêchant les utilisateurs et les annonceurs d'accéder aux sites pendant une grande partie de la journée. Pour rappel, les principaux fabricants de smartphones dans le monde sont le sud-coréen Samsung, l'américain Apple et les chinois Huawei, Oppo et Xiaomi.

Partage de données : Facebook visé par une enquête pénale aux Etats-Unis