Vendredi, 22 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Tariq Ramadan : les deux mises en examen maintenues

Tariq Ramadan : les deux mises en examen maintenues

15 Mars 2019

La cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi de maintenir la mise en examen pour viols de Tariq Ramadan. Il y a quelques mois, Tariq Ramadan avait demandé aux juges d'instruction à être placé sous le statut de témoin assisté, une demande rejetée par les magistrats, qui estimaient alors qu'elle était prématurée.

Au début de cette affaire retentissante, Tariq Ramadan niait tout rapport sexuel avec les deux plaignantes: Henda Ayari, ancienne salafiste devenue militante laïque, qui dénonce un viol au printemps 2012, et une femme surnommée dans les médias Christelle, qui a rapporté des faits similaires commis à Lyon le 9 octobre 2009. "Même dans les moments de fougue et de domination, un non c'était un non", s'était-il toutefois défendu en présentant sa nouvelle version.

La faveur n'a pas été du côté de Tariq Ramadan.

Pour l'avocat de Christelle, Me Eric Morain, cette requête devant la cour d'appel est "destinée plus à rassurer les derniers soutiens de Tariq Ramadan qu'à convaincre les juges" qui poursuivent l'enquête. Dans les semaines à venir, les juges d'instruction devraient notamment statuer sur la suite à donner à la plainte déposée en mars 2018 par Mounia Rabbouj, qui a entretenu en 2014 et 2015 une liaison marquée, selon les dires de la plaignante, par des violences sexuelles et une emprise psychologique.

En premier lieu, la datation d'un SMS de Christelle, où elle écrit que Tariq Ramadan lui a "manqué" dès qu'elle a "passé la porte", est au cœur des débats.

Des messages de Mme Ayari, envoyés après la date des faits, ont également été analysés.

Facebook, Instagram, WhatsApp... Panne mondiale pour certains utilisateurs
Depuis 17h ce mercredi 13 mars, les réseaux sociaux du groupe Facebook subissent des pannes massives. La panne touche les Etats-Unis, le Pérou, la Colombie, le Mexique et le nord de l'Europe.

"Peut-on encore valablement parler de viols quand on a tous ces mensonges explicites des parties civiles avant et après les rencontres et qu'elles disent elles-mêmes qu'elles ont aimé le moment passé?", interroge l'avocat de la défense, Emmanuel Marsigny.

De manière constante depuis leur plainte, en octobre 2017, Henda Ayari et Christelle ont décrit chacune un premier rendez-vous qui a basculé dans rapports sexuels brutaux et contraints. Toutes deux ont aussi invoqué l'emprise exercée par l'islamologue, par des mensonges, des manipulations et des menaces, corroborés par des témoignages d'autres femmes. Inculpé le célèbre intellectuel musulman Tariq Ramadan a toujours nié en bloc toutes les accusations de viol contre lui.

Celui qui fut longtemps considéré comme une figure aussi influente que controversée de l'islam européen est depuis mi-novembre libre en France, sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire.

En avril, une quatrième femme a déposé une plainte en Suisse, entraînant l'ouverture d'une instruction à Genève.

Le prédicateur, qui souffre d'une sclérose en plaques, a dû verser une caution préalable de 300 000 euros et remettre son passeport suisse.

Tariq Ramadan : les deux mises en examen maintenues