Mercredi, 27 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Les derniers messages du pilote révélés — Crash d’Ethiopian Airlines

Les derniers messages du pilote révélés — Crash d’Ethiopian Airlines

15 Mars 2019

La première boîte noire contient les paramètres de vol, la seconde les conversations et alarmes du cockpit qui ont été enregistrés jusqu'à l'accident. D'après des données satellitaires, les deux appareils, qui se sont écrasés peu après le décollage, ont eu des trajectoires irrégulières.

"Compte tenu de ces circonstances, et bien que l'enquête n'ait révélé aucune cause à ce stade, convaincue que des investigations complémentaires doivent être effectuées par les autorités de certification de ce type d'avion pour s'assurer de leur navigabilité", l'Anac a réitéré sa décision de suspendre le survol de son espace aérien et l'atterrissage sur son territoire, de tous les avions Boeing 737 Max.

"Break, break, demande retour à la maison", lance le commandant aux contrôleurs aériens alors qu'il tente d'éviter deux autres vols approchant l'aéroport, selon des déclarations du quotidien américain sur la base d'une personne ayant eu accès aux échanges entre l'équipage et ces contrôleurs.

Nos confrères de "Sud-Ouest" rapporte que "l'expression "break, break" est utilisée pour donner priorité à un message, signifiant que l'équipage est confronté à une situation d'urgence que les pilotes n'arrivent pas à gérer". Ainsi cela "ne présage en rien de l'intégrité des données qu'elles contiennent", a expliqué un ancien responsable du BEA.

Et si les données étaient partiellement effacées, le BEA pourrait se tourner vers le fabricant de ces enregistreurs pour les reconstituer en tout ou partie.

Néanmoins, les compagnies sont confrontées à un casse-tête logistique pour réorganiser leur programme de vols avec d'autres appareils.

Reprise de l'assaut contre l'EI après l'expiration du délai de reddition — Syrie
Les membres des FDS lancent leur dernière offensive afin d'éliminer les derniers survivants de l'EI, à l'est de la Syrie . Selon les FDS, l'objectif est de "terroriser" jihadistes et civils pour les pousser à se rendre.

L'enquête de la catastrophe de Lion Air a pour le moment mis en cause un dysfonctionnement sur le système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion, le "MCAS" (Maneuvering Characteristics Augmentation System).

La compagnie Ethiopian Airlines a annoncé, jeudi 14 mars, que les boîtes noires du Boeing 737 MAX qui s'est écrasé dimanche près d'Addis Abeba, en Éthiopie, ont été envoyées en France, faute d'équipement nécessaire pour les analyser sur place.

Ces sources ont spécifié que cela ne présageait pas des causes de l'accident d'Ethiopian Airlines qui a fait dimanche 157 morts.

"Nous suspendons la livraison des 737 MAX jusqu'à ce que nous trouvions une solution", a déclaré à l'AFP un porte-parole, ajoutant que l'avionneur américain poursuivait en revanche leur production.

Contacté par l'AFP, Boeing n'a pas souhaité commenter.

La suspension provisoire des Boeing 737 MAX 8 et MAX 9 a été précédemment annoncée par Donald Trump. Il devrait informer les autres compagnies aériennes clientes au plus tôt la semaine prochaine, a-t-elle poursuivi.

Les derniers messages du pilote révélés — Crash d’Ethiopian Airlines