Vendredi, 22 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Les députés votent pour un report — Brexit

Les députés votent pour un report — Brexit

15 Mars 2019

Plus tôt, c'est par un vote massif - 334 votes contre 85 - que les députés britanniques ont voté le rejet d'un nouveau référendum sur le Brexit, en votant contre un amendement à la motion déposée par le gouvernement. Le président du Conseil européen Donald Tusk les a invités ce jeudi à être prêts à accorder "une longue prolongation" au Royaume-Uni s'il "accepte de repenser sa stratégie pour le Brexit et parvient à dégager un consensus autour de celle-ci".

Au Royaume-Uni, malgré le nouveau refus de la Chambre des Communes de voter l'accord négociée entre Theresa May et l'Union européenne, la Première ministre va proposer aux députés de voter une troisième fois sur ce texte d'ici au 20 mars. L'atmosphère était particulièrement délétère hier soir aux Communes, avec notamment la démission d'une ministre et plusieurs actes de rébellion contre May.

Si l'accord est recalé à nouveau, le report devra aller au-delà du 30 juin et impliquera l'organisation des élections pour le parlement européen en mai.

Les députés doivent à présent se prononcer jeudi, dans leur troisième vote de la semaine, sur une demande de report "limité" du Brexit.

La balle est désormais dans le camp de l'Union européenne.

Location de téléphones mobiles : une action de groupe contre Free
Pourquoi? Pour des clauses incluses dans son offre de location de téléphone mobile qui seraient illégales. Sauf que l'opérateur aurait restreint l'indemnisation aux dossiers connus de l'association.

Pendant ce temps, l'Union européenne a prévenu qu'une demande de report devait être justifiée et acceptée à l'unanimité par les 27 autres pays de l'UE, qui seront réunis en sommet les 20 et 21 mars à Bruxelles. Les députés veulent un accord de sortie, mais pas celui que leur a soumis à deux reprises le gouvernement.

Dans ce contexte incertain, l'institut officiel OBR a réduit à 1,2% sa prévision de croissance pour 2019.

Mais "prolonger cette négociation pour quoi faire?". Mais l'Union européenne a déjà fait "tout ce qu'elle a pu", a souligné le négociateur de l'UE pour le Brexit Michel Barnier. Je recommande qu'on ne sous-estime pas les conséquences " d'un " no-deal " (soit pas d'accord). L'Irlande aussi a voté une loi mercredi pour amortir le choc en cas de sortie sans accord. "L'impasse peut seulement être résolue par le Royaume-Uni", ajoute-t-il sur Twitter, précisant que les préparatifs pour un "no deal" sont maintenant "plus importants que jamais" pour l'UE.

Toutefois, Londres comme Bruxelles ont répété qu'ils ne souhaitaient pas ce scénario. Il serait faux, pour autant, d'en déduire que les élus de Sa Majesté se sont prononcés "pour" une sortie de l'UE "avec" un accord. D'autres, comme la chancelière allemande Angela Merkel, se sont montrés moins catégoriques.

Les députés votent pour un report — Brexit