Vendredi, 22 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le Sénat rejette le financement d'urgence du mur, camouflet pour Trump

Le Sénat rejette le financement d'urgence du mur, camouflet pour Trump

15 Mars 2019

Washington | Le Congrès américain devrait infliger jeudi une sérieuse humiliation au président Donald Trump en votant, avec le soutien de républicains, contre le financement d'urgence du mur qu'il construit à la frontière mexicaine pour lutter contre l'immigration clandestine, le forçant à dégainer son premier veto.

Le texte, qui a été déjà adoptée par la chambre basse, proclame que "l'urgence nationale déclarée par le président le 15 février 2019 (.) est par la présente annulée".

"VETO", dit Donald Trump. Peu de temps après le vote, le président a tweeté "VETO!", avant d'ajouter dans un second tweet: "J'ai hâte de mettre mon veto à cette résolution d'inspiration démocrate". Depuis des jours, sur Twitter et devant la presse, Donald Trump avait pourtant mis la pression sur les sénateurs de son camp afin d'éviter ce revers.

De leur côté, les partisans de Trump faisaient valoir qu'en proclamant l'état d'urgence, le président avait agi uniquement dans les limites de son autorité, en vertu de la Loi sur les urgences nationales, et qu'il prenait ainsi les mesures nécessaires pour régler la crise humanitaire et le trafic de drogue existant à la frontière.

Jeudi 14 mars 2019 ((rezonodwes.com))- Le président américain Donald Trump vient d'essuyer un nouveau revers dans ses tentatives d'obtenir un financement d'urgence pour la construction d'un mur sur la frontière des États-Unis avec le Mexique. "Les juristes disent que cela est complètement constitutionnel", avait-il souligné devant les journalistes, quelques heures avant le vote.

Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison Blanche (illustration). Le débat n'est pas théorique: c'est parce qu'ils estiment qu'il a piétiné, avec cette mesure, les pouvoirs du Congrès que 12 sénateurs républicains ont soutenu la résolution démocrate.

Antonin Berruyer victime d'un AVC — Grenoble
Il a subi un traitement approprié et, après une période d'observation, il a pu rentrer chez lui ce week-end. Une information annoncée par le club isérois dans un communiqué publié ce mardi sur son site officiel.

Peine perdue. Peu après, le sénateur et ex-candidat à la présidentielle en 2012, Mitt Romney a annoncé qu'il rejoignait les cinq autres républicains rebelles.

La Chambre, contrôlée par les démocrates, a déjà approuvée cette même résolution. Leur bras de fer avait précipité les États-Unis dans la plus longue paralysie budgétaire de leur histoire, pendant 35 jours entre décembre et janvier.

Plaidant plutôt pour un renforcement des mesures de contrôle aux postes-frontière, sa présidente, la démocrate Nancy Pelosi, s'était farouchement opposée au budget réclamé par Donald Trump.

Hasard du calendrier, tous deux ont déjeuné jeudi ensemble au Capitole, siège du Congrès, avec le Premier ministre irlandais Leo Varadkar pour célébrer le saint patron de l'Irlande, Saint Patrick.

En cas de veto, le Congrès américain dispose du pouvoir de passer outre, mais il faut pour cela un vote à la majorité des deux tiers. Populaire auprès de la base républicaine, Donald Trump a des relations plus compliquées avec ses troupes au Congrès, où il enchaîne les revers cette semaine.

Le Sénat rejette le financement d'urgence du mur, camouflet pour Trump