Jeudi, 18 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » EL : Aubameyang éteint Rennes, Arsenal en briseur de rêve

EL : Aubameyang éteint Rennes, Arsenal en briseur de rêve

15 Mars 2019

L'entraineur rennais Julien Stephan s'est exprimé mercredi en conférence à la veille du match retour contre Arsenal jeudi en 8e de finale retour le Ligue Europa. Et les Rennais peuvent s'en vouloir. Ils n'ont tenu qu'une minute de plus, à l'Emirates Stadium, victimes de leur passivité et d'Aubameyang (0-1, 15e). À l'image de Lyon la veille, le pensionnaire de L1 a semblé à côté de la plaque en début de rencontre, malgré les retours de suspension de Traoré et Niang, et s'est fait immédiatement punir. Pour ne rien manquer d'un éventuel exploit du Stade Rennais à l'Emirates Stadium ce jeudi 14 mars, deux possibilités. Après la mi-temps, Niang trouvait le poteau de Cech (47e) et Sarr butait sur Kolašinac (61e). Les Rennais comptent une avance deux buts grâce à leur succès (3-1) à domicile.

Incapables d'exploiter leurs rares opportunités par maladresse ou manque de promptitude, les Rennais ont vu le meilleur parcours européen de l'histoire du club prendre fin à Londres. D'autant qu'à la différence de la semaine passée, Arsenal pourra cette fois compter sur son avant-centre français Alexandre Lacazette, initialement suspendu. Pas besoin d'abonnement RMC Sport, donc, pour suivre cette rencontre qui permettra peut-être au dernier club français en lice de poursuivre son aventure européenne. Tout juste entré en jeu, Iwobi ratait le cadre pour Arsenal (71), avant qu'Aubameyang n'inscrive le troisième but anglais (3-0, 72). Mais c'est finalement Aubameyang qui enfonçait le clou du droit après une passe à ras de terre du défenseur bosnien (3-0 à la 72e).

France-L'Etat conservera 20% d'ADP-porte-parole du gouvernement
Le gouvernement ne veut surtout pas commettre les mêmes erreurs que pour la privatisation des autoroutes. Ils seront calculés "en fonction des investissements et de la rémunération du capital" d'ADP.

1/7 En sept confrontations aller-retour face à Arsenal, une seule équipe française est parvenue à éliminer les Gunners: Monaco. Dès le premier quart d'heure, Aubameyang (1-0, 5) puis Maitland-Niles de la tête (2-0, 15) permettaient aux Gunners de rattraper leur retard face à des Rennais pas encore rentrés dans leur match.

EL : Aubameyang éteint Rennes, Arsenal en briseur de rêve