Vendredi, 22 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Apple contre-attaque après la plainte de Spotify à la Commission européenne

Apple contre-attaque après la plainte de Spotify à la Commission européenne

15 Mars 2019

Apple nie la discrimination concernant l'imposition d'un droit de 30% aux services de musique en ligne sur les achats effectués via son système, qui augmenterait le prix final pour l'utilisateur. "Pour garder des prix concurrentiels, nous ne pouvons pas nous le permettre", ajoute Daniel Ek. Au contraire, "Spotify souhaite conserver tous les avantages de l'écosystème de l'App Store, y compris les revenus substantiels générés par les clients de l'App Store, sans apporter aucune contribution à ce marché".

Horacio Gutierrez, avocat général de Spotify, a déclaré que la société avait été contrainte d'utiliser le système de facturation en 2014, mais avait ensuite été obligée de relever le tarif mensuel de son service premium de 9,99 à 12,99 euros, tout comme Apple Music avait lancé son prix initial à 9,99.

Spotify accuse Apple de concurrence déloyale à travers la promotion de son propre service de musique en streaming, Apple Music, sur ses appareils. Les règles de l'App Store, selon Spotify, impliquent que ce dernier ne peut pas promouvoir ses contenus ni fournir des informations commerciales. Spotify n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire sur la réaction d'Apple.

Elon Musk très optimiste sur les ventes du Tesla Model Y
Deux autres variantes, à motorisations plus puissantes, seront vendues à 51'000 et 60'000 dollars à l'automne 2020. Le modèle "Performance" aura également une autonomie de 450 km, mais son prix débutera à 60 000 dollars .

Spotify soulignait également que certaines applications, comme Uber et Deliveroo, ne sont pas soumises à la fameuse redevance de 30%. Il accusait, en outre, Apple de lui réserver un traitement de défaveur, en empêchant les mises à jour de son application et en bloquant l'accès de Spotify sur son assistant vocal Siri, son enceinte connectée HomePod et sa montre connectée Apple Watch. "Nous avons approuvé et distribué près de 200 mises à jour de l'application de Spotify, avec pour résultat plus de 300 millions de téléchargements de l'application", assure Apple. "84% des applications de l'App Store ne paient rien à Apple lorsque vous téléchargez ou utilisez l'application".

Si Apple et Spotify sont concurrents depuis plusieurs années, cette escalade des tensions n'est pas le fruit du hasard.

C'est le réveil de Spotify qui voit son avance fondre petit à petit sur Apple. Si l'écart est encore respectable, il se réduit au fil des mois.

Apple contre-attaque après la plainte de Spotify à la Commission européenne