Vendredi, 22 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Location de téléphones mobiles : une action de groupe contre Free

Location de téléphones mobiles : une action de groupe contre Free

14 Mars 2019

En effet, des clients de l'opérateur, qui avaient eu recours à son service de location de mobile, ont eu la mauvaise surprise de constater ces prélèvements sur leur compte bancaire alors qu'ils avaient correctement retourné leur téléphone. Avec son action de groupe lancée contre l'opérateur, le groupement de consommateurs espère prouver la responsabilité de Free Mobile, et obtenir le dédommagement des consommateurs inscrits sur leur liste de plainte.

Pourquoi? Pour des clauses incluses dans son offre de location de téléphone mobile qui seraient illégales. Sauf que l'opérateur aurait restreint l'indemnisation aux dossiers connus de l'association.

La pilule passe mal du côté de Free Mobile qui a répondu à UFC-Que Choisir. L'association de consommateurs annonce donc aujourd'hui lancer une action de groupe contre Free Mobile, afin que " toutes les victimes " soient remboursées. L'association avance également que Free Mobile a tendance à facturer la même somme à tous les clients concernés, sans tenir compte de l'ancienneté et de l'usure du smartphone.

Contacté par le site Univers Freebox, Free Mobile estime que "l'assignation de UFC est injustifiée " car " elle ne fait état que de 9 cas abonnés ".

Une faille permettait à un tiers d’espionner vos conversations — Facebook Messenger
De son côté, Facebook minimise les faits et a déclaré avoir corrigé le bogue dès le mois de décembre 2018. La société Imperva n'en est pas à sa première découverte.

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir reproche à l'opérateur des conditions générales imprécises qui ont causé du tort à certains abonnés. "La facture de clôture c'est 'frais de non-restitution du terminal loué', explique Jennifer".

L'affaire est désormais entre les mains du tribunal de grande instance de Paris.

L'opérateur estime que l'association de consommateurs cherche " avant tout l'opportunité de faire une nouvelle procédure afin de faire sa propre communication, plutôt que de s'occuper des vrais problèmes des Français ".

Location de téléphones mobiles : une action de groupe contre Free