Vendredi, 22 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Les Français ne dorment pas assez, et ça a des conséquences !

Les Français ne dorment pas assez, et ça a des conséquences !

13 Mars 2019

Dormir moins de 7 heures par nuit peut mettre en péril notre santé.

En moyenne, les 18-75 ans dorment 6h45 par nuit, rapporte le BEH.

Entre l'attrait des écrans, le bruit des villes, le temps de travail et les trajets quotidiens, nous dormons de moins en moins. Tel est le constat dressé ce mardi par les médecins en charge du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), publié chaque semaine par l'agence sanitaire Santé publique France.

"Pour la première fois depuis que le sommeil est observé sur le plan épidémiologique en France, le temps de sommeil moyen nocturne est inférieur à 7 heures", indique ainsi les spécialistes à l'origine de cette étude, publiée en prévision de la "Journée internationale du sommeil", qui aura lieu le 15 mars. Cette dernière touche 13,1% des 18-75 ans. Il apparaît que celui-ci n'atteint que 6h34 en semaine et lors des périodes de travail, alors qu'il est de 7h12 le week-end et pendant les vacances. Même en incluant les siestes, le temps moyen de sommeil quotidien reste sous la barre des 7 heures habituellement recommandées pour bien récupérer, puisqu'on n'arrive qu'à 6h55. Toutefois, plus d'un quart des Français parviennent toutefois à faire la sieste pour compenser cette dette.

"Plus d'un tiers des Français (35,9%) dorment moins de 6 heures".

Un constat désolant lorsqu'on sait que "le sommeil joue un rôle crucial dans l'équilibre métabolique et thermodynamique, la restauration des tissus, la réparation des blessures, la croissance, la mémoire et le tri des idées ainsi que la régulation des émotions", explique Santé Publique France dans le bulletin. Sans oublier une réduction de la vigilance dans la journée, l'augmentation de l'irritabilité, une perturbation des relations familiales et une incidence sur la qualité du travail, alerte Santé Publique France. Un déclin qui se fait au détriment de leur santé.

Coco, l'Ovni de cette édition agace les internautes — The Voice
Sur scène, j'aime pouvoir cacher mon stress en jouant cette femme fatale très sûre d'elle qui domine la situation . La chanteuse est rapidement repérée par le directeur du casting de The Voice , Bruno Berberes .

Dans l'Hexagone, le nombre de travailleurs de nuit habituels et occasionnels est passé de 3,3 millions (15,0 % des actifs) en 1990 à 4,3 millions (16,3 %) en 2013.

En moyenne, les Français dorment désormais moins de 7h par nuit. Les conséquences sanitaires du travail de nuit - davantage de maladies cardiovasculaires, d'accidents et pour les femmes de risques lors de la grossesse et de cancer du sein - ont été confirmées dans un rapport de l'Anses (Agence de sécurité sanitaire et du travail).

Un autre facteur qui peut entraver la qualité du sommeil est le tabagisme. En outre, les fumeurs quotidiens fortement dépendants sont également nettement plus sujets à l'insomnie.

" LIRE AUSSI - Comment prendre soin de son sommeil? ".

Dans le BEH, les spécialistes avancent plusieurs solutions pour "redonner sa chance au sommeil", en soulignant que ce "déclin n'est pas une fatalité". Parmi elles, la promotion de la sieste (20 à 30 minutes) y compris au travail, la prise d'horaires de travail décalés et "adaptés au profil soir-matin des employés", le télétravail ou encore le recul du début des cours pour les lycéens et les étudiants.

Les Français ne dorment pas assez, et ça a des conséquences !