Mercredi, 27 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Trois étudiants soupçonnés du meurtre d'un jeune homme de 23 ans — Reims

Trois étudiants soupçonnés du meurtre d'un jeune homme de 23 ans — Reims

12 Mars 2019

Boust était un jeune homme extraordinaire, talentueux et jovial, il nous a donné à tous des sourires sur scène ou hors de scène.

Trois étudiants soupçonnés d'avoir tué un jeune homme de 23 ans à Reims dans la nuit de vendredi à samedi ont été mis en examen pour meurtre dimanche, a-t-on appris lundi de source judiciaire, confirmant une information de L'Union. Selon les informations de nos confrères de L'Est Républicain, il aurait été pris à partie par plusieurs individus, avant d'être roué de coups de pied et de poing au niveau de la tête. Transporté au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Reims dans un état critique, Bastien Payet, figure locale du slam et secrétaire du club de football de Saint-Brice-Courcelle, une commune de l'agglomération rémoise, y est décédé dimanche matin, a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette. Il n'avait que 23 ans. "Ses trois agresseurs n'ont pas aimé cette intervention et l'ont assené de coups au visage".

L'un des suspects a été interpellé sur les lieux même de l'agression "dans un état d'alcoolisation avancée", a précisé le magistrat.

La victime était connue à Reims pour ses activités dans le milieu musical et associatif.

F1 : Vers l'introduction d'un point pour le meilleur tour en course ?
L'objectif avoué est de maintenir suspense et spectacle jusqu'à la fin de chaque Grand Prix. Une fois n'est pas coutume, ce n'est donc pas le Conseil Mondial qui a le dernier mot.

Depuis l'annonce de son décès, de nombreux habitants de Saint-Brice-Courcelles, un village proche de Reims, ont rendu hommage à Bastien Payet.

Le 26 juin 2018, les téléspectateurs de TF1 découvraient Bastien Payet dans les 12 coups de midiaux côtés de Jean-Luc Reichmann. Sa mère, sur Facebook, écrit: " Il aurait tellement voulu faire la une autrement. Sa mort a provoqué une vague d'hommages et de soutiens. "Nous avons en ce dimanche pluvieux, l'immense peine de vous annoncer que notre Bastien nous a quittés ce matin".

J'ai pas les mots...

Trois étudiants soupçonnés du meurtre d'un jeune homme de 23 ans — Reims