Mercredi, 27 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Faute de dialyse, des patients décèdent à l'hôpital — Venezuela

Faute de dialyse, des patients décèdent à l'hôpital — Venezuela

11 Mars 2019

Des policiers munis d'équipement antiémeute ont été déployés et des agents des services de renseignement patrouillaient avenue Victoria au centre-ville, où doit converger le défilé convoqué par M. Guaido, président par intérim autoproclamé, reconnu par une cinquantaine de pays depuis le 23 janvier.

L'électricité est revenue samedi matin dans la plupart des quartiers de Caracas et dans les États du centre-est du pays, mais la situation reste inchangée dans le reste du territoire, en particulier dans la zone pétrolière très peuplée de Maracaïbo et dans les zones intérieures, qui ont passé une deuxième nuit dans le noir.

Au Venezuela, la panne d'électricité géante qui touche le pays depuis jeudi 7 mars a causé le décès de quinze patients souffrant de maladies rénales et qui n'ont pu bénéficier de dialyse, selon une ONG qui se consacre aux questions de santé.

Cependant, il convient de noter que, même si les coupures de courant sont très fréquentes au Venezuela, de même qu'en Haïti, mais celle survenue jeudi dernier était la pire, quoique cela représente un petit fait divers pour les haïtiens habitués ces derniers temps au 24 jours et plus de black out. Dans ce pays où l'inflation est hors de contrôle, l'argent liquide est rare et les transactions électroniques - suspendues vendredi - sont indispensables, y compris pour les achats courants comme le pain.

Au troisième jour de la gigantesque panne qui paralyse le Venezuela, l'opposant Juan Guaido a demandé au parlement de décréter "l'état d'urgence " pour permettre l'entrée de l'aide humanitaire dans le pays.

Mondial 2022 : la corruption de la FIFA (enfin) démontrée ?
"La FIFA coopère et continuera de coopérer avec les autorités", assure l'instance dirigeante du football mondial. Une nouvelle enquête diligentée par la justice suisse s'est ouverte.

"Le ministre de la Défense, Vladimir Padrino, a qualifié la panne d'" agression délibérée " des États-Unis et annoncé un " déploiement " de l'armée, sans plus de détails, lors d'une déclaration sur la télévision d'État VTV. " La guerre de l'électricité annoncée et dirigée par l'impérialisme américain contre notre peuple sera mise en échec. Patriotes, unissez-vous! ", écrit-il sur Twitter.

Des partisans du président vénézuélien Nicolas Maduro manifestent à Caracas. Le gouvernement a affirmé qu'il fournirait à l'ONU "des preuves" de ces accusations. Le ministre de l'Information, Jorge Rodriguez a accusé le sénateur états-unien Marco Rubio de le savoir depuis le début, comme le prouverait une de ses déclarations.

L'origine de la coupure n'est pas encore connue.

Nombre d'experts attribuent la panne à un manque d'investissements du gouvernement dans l'entretien des infrastructures. La compagnie vénézuélienne d'électricité Corpoelec a dénoncé un " sabotage " de la centrale hydroélectrique vénézuélienne de Guri, la plus importante du pays et l'une des principales d'Amérique latine.

Faute de dialyse, des patients décèdent à l'hôpital — Venezuela