Jeudi, 27 Juin 2019
Dernières nouvelles
Principale » Statu-quo sur les taux et prêts géants pour les banques — BCE

Statu-quo sur les taux et prêts géants pour les banques — BCE

10 Mars 2019

Lors d'une conférence de presse hier jeudi, le président de la BCE Mario Draghi a déclaré que les risques liés aux perspectives de croissance de la zone euro sont toujours orientés à la baisse, en raison de la persistance d'incertitudes liées aux facteurs géopolitiques, à la menace de protectionnisme et aux vulnérabilités des marchés émergents.

L'institution de Francfort a commencé par repousser à 2020 le moment de relever ses taux d'intérêt, à leur plus bas historique depuis mars 2016, alors qu'elle se donnait jusqu'à présent "l'été 2019" pour horizon. Si elle pourrait rester sur cette ligne, une partie des observateurs prédisent qu'elle pourrait se montrer davantage prudente en garantissant leur maintien au-delà du premier semestre 2019.

Mais les mauvaises nouvelles ont suivi avec "la révision plus importante que prévu à la baisse de la croissance en Europe ainsi que la révision à la baisse des perspectives d'inflation et un tableau relativement pessimiste dressé par Mario Draghi de la situation économique en Europe", a complété M. Larrouturou.

Dans un contexte de croissance atone, la BCE n'a pas d'autres choix que d'agir.

Elle table désormais sur une croissance du PIB de la zone euro de 1,1% cette année contre une progression de 1,7% encore attendue en décembre.

Dans le même temps, afin de relancer l'activité, dans l'Union la BCE annonce la mise en place de nouveaux prêts géants aux banques.

People: Nabilla est enceinte
La star de 27 ans serait enceinte de trois mois selon les dires de Public . Mais que ce fut compliqué. "Vous êtes des fous" avait publié Nabilla .

L'inflation n'atteindrait que 1,2% en moyenne cette année, contre +1,6% encore espéré en décembre, puis 1,5% en 2020 (+1,7%) et 1,6% en 2021 (+1,8%).

Les banques commerciales de la zone euro ont déjà commencé à restreindre le crédit en réponse à la baisse de la production industrielle et des exportations.

"Dans les cadre des TLTRO III, les contreparties pourront emprunter jusqu'à 30% de l'encours des prêts éligibles à la date du 28 février 2019 à un taux indexé sur le taux de refinancement pour la durée de chaque opération.", ajoute-t-elle.

La Bourse de Paris a fini en recul mercredi (-0,16%), les investisseurs privilégiant la prudence et évitant les positions trop tranchées avant d'être fixés sur les intentions de la Banque centrale européenne jeudi. En parallèle, le Brexit ou encore à la dette de l'Italie font craindre un ralentissement économique de la zone euro. La BCE abaisse également de +1,7% à +1,6% le PIB pour 2020 et maintient son estimation à 1,5% pour 2021.

"Un signe de panique ou une tentative pour prendre une longueur d'avance?" s'interroge Carsten Brzeski, économiste chez ING, au sujet de la banque centrale.

Statu-quo sur les taux et prêts géants pour les banques — BCE