Jeudi, 27 Juin 2019
Dernières nouvelles
Principale » Gilets jaunes: quelle mobilisation pour ce 17e week-end de manifestations?

Gilets jaunes: quelle mobilisation pour ce 17e week-end de manifestations?

09 Mars 2019

A partir de 6h du matin (ou plus tôt si les circonstances l'exigent) un périmètre d'interdiction des rassemblements et manifestations sera instauré entre l'avenue Marigny, la place Beauvau et la rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Les manifestants contestent ces chiffres et assurent que leur mobilisation reste entière, à une semaine de la fin du " grand débat national " voulu par les autorités pour écouter les doléances et apporter des solutions politiques à cette vaste contestation sociale.

Pour l'acte 16, 39.300 manifestants avaient été recensés en France par le ministère de l'Intérieur. Selon les informations du ministère de l'Intérieur, il y avait 7 000 manifestants en France à 14 heures, dont 2 800 à Paris.

À Quimper, des échauffourées ont éclaté entre les forces de l'ordre et des gilets jaunes, où près de 800 manifestants se sont réunis.

"Acte décisif: nous ne bougerons pas": le principal événement de la fin de semaine à Paris propose de camper et d'occuper les lieux sur le Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel.

Ils sont, les samedis où près de 2 000 gilets jaunes marchaient dans les rues brestoises. Pour les gilets jaunes encore actifs après seize semaines de protestation, il s'agit donc de maintenir la pression avant un rassemblement annoncé comme massif la semaine prochaine.

Dès vendredi soir, une trentaine de manifestants ont tenté d'installer quelques structures près de la Tour Eiffel, mais ont rapidement été délogés par les forces de l'ordre, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le cardinal Barbarin condamné pour non-dénonciation d'abus sexuels
Peu s'attendaient à un tel verdict, le parquet n'ayant requis aucune condamnation le 9 janvier dernier. Nous, on a pas bougé: ça fait quatre ans qu'on dit la même chose et que personne ne voulait entendre.

Dans la matinée, une manifestation a débuté sur les Champs-Elysées avec pour objectif de faire "converger toutes les mobilisations".

"Au lendemain de la journée internationale des droits des femmes, les femmes " gilets jaunes " avaient également prévu de " donner de la voix ".

Un cortège emmené par des assistantes maternelles, vêtues de gilets roses, de femmes mobilisées contre les violences sexistes et arborant du violet, et de syndicats ont fait plusieurs kilomètres dans Paris sur un parcours autorisé, avant de se disperser vers 16 heures sans incident. "Égalité femme/homme, le compte n'y est pas ", pouvait-on lire sur une grande banderole violette.

"Nejeh Farhat, 40 ans, un gilet jaune de la première heure a regardé descendre les manifestants, l'air dépité". "C'est une organisation de merde", lâche-t-il sous la pluie. "Mais le frigo d'abord". L'acte 18 du mouvement aura lieu le lendemain de la fin officielle du grand débat et espère rassembler " la France entière à Paris " pour lancer un " ultimatum " au gouvernement. Pendant ce temps, plusieurs centaines de "gilets jaunes" ont préféré rester massés en haut des Champs-Élysées.

D'autres manifestations se sont déroulées sans incident majeur à Lyon, Saint-Brieuc, Caen, Dijon, Strasbourg ou encore Nancy.

Un "flashmob géant" au terminal 1 de l'aéroport parisien de Roissy était également annoncé à la mi-journée, pour protester contre le projet de privatisation d'Aéroports de Paris.

Gilets jaunes: quelle mobilisation pour ce 17e week-end de manifestations?