Jeudi, 27 Juin 2019
Dernières nouvelles
Principale » Record des dividendes mondiaux en 2018

Record des dividendes mondiaux en 2018

20 Février 2019

En Europe, la Suisse est le troisième plus grand payeur de dividendes, derrière la France (63,1 milliards) et l'Allemagne (47,5 milliards). Le rapport évoque notamment " les pays émergents, l'Amérique du nord et le Japon " qui ont " réalisé la meilleure performance, à l'inverse de l'Europe qui a été à la traîne.

"Les États-Unis et le Canada ont enregistré des paiements historiques" et inscrit un record de 509,9 milliards de dollars, selon le document.

Ces dix sociétés ont versé 118,1 milliards de dollars à elles seules, soit 8,6% du total. La croissance sous-jacente est ressortie à 8,0%. Selon une étude de la société de gestion Janus Henderson Global Investors, qui vient tout juste d'être publiée, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour les actionnaires. Les incertitudes économiques pèsent désormais sur les résultats des entreprises et, par ricochets, sur les dividendes aux actionnaires.

Des contrats russes pour 2,2 millions d'euros
Et l'enquête n'étant pas finie, il n'est pas exclu que d'autres tombent à leur tour... Le rôle d'Alexandre Benalla ne se cantonne pas à ce contrat.

Les dividendes européens ont augmenté moins rapidement, en hausse de 5,4% en termes sous-jacents. L'année n'a cependant pas été mauvaise pour la région, les neuf dixièmes des sociétés européennes augmentant leurs dividendes. Il y a quatre ans la société ne figurait même pas dans le top 100. Enfin, les grandes entreprises du numérique et des technologies ont emboîté le pas des sociétés traditionnelles et versent désormais plus facilement des dividendes.

Ceci signifie que les sociétés seront amenées à payer à leurs actionnaires, à l'échelle internationale, 1414 milliards de dollars US cette année. "Les dividendes sont, quoi qu'il en soit, beaucoup moins volatiles que les bénéfices et nous restons donc positifs quant aux perspectives pour les investisseurs sur le revenu", a souligné Ben Lofthouse, directeur de la gestion actions internationales à fort rendement chez Janus Henderson. Les rendements sont extrêmement attractifs dans de nombreuses régions et la croissance de 8,5% des dividendes est supérieure à la tendance à long-terme.

Pour expliquer ces bonnes performances, l'institution financière avance plusieurs facteurs comme la baisse des impôts aux Etats-Unis, mais aussi l'évolution de la politique des entreprises du secteur minier, pétrolier et bancaire qui auraient "normalisé leurs paiements de dividendes, après une période où leurs dividendes furent faibles, voire inexistants".

Record des dividendes mondiaux en 2018