Vendredi, 22 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Benalla et Vincent Crase portent plainte contre Mediapart — Affaire des enregistrements

Benalla et Vincent Crase portent plainte contre Mediapart — Affaire des enregistrements

18 Février 2019

Alexandre Benalla, l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron a déposé plainte pour "détention illicite d'appareils ou de dispositifs techniques de nature à permettre la réalisation d'interceptions", "atteinte à l'intimité de la vie privée" et "atteinte à la représentation de la personne" jeudi 14 février contre Mediapart, selon nos confrères du JDD.

Qui a enregistré la conversation privée entre Alexandre Benalla et Vincent Crase, révélée par Mediapart fin janvier?

L'enquête ouverte par le parquet de Paris a permis de déterminer que ces enregistrements ne sont pas issus d'écoutes judiciaires. L'ouverture d'une enquête du parquet de Paris a écarté la première hypothèse, tandis que les services du Premier ministre affirment avoir vérifié l'inanité de la seconde.

Vaimalama Chaves, miss France 2019 : sa réaction immédiate aux mains baladeuses
Si elle n'a été élue il y a seulement quelques semaines, Vaimalama Chaves pense déjà à l'après Miss France. Vaimalama Chaves a de la répartie et Laurent Baffie en a fait les frais.

La piste de la sonorisation d'un logement réalisée clandestinement est étudiée par les enquêteurs. La plainte insiste sur les doutes qui entourent, quelles qu'en soient les modalités, la légalité des enregistrements. Cette procédure judiciaire fait suite aux révélations de Mediapart, le 31 janvier, sur des extraits sonores d'une conversation avec Vincent Crase, ex-employé de LREM, lors d'une rencontre, le 26 juillet, en violation de leur contrôle judiciaire. Y avoir contrevenu peut avoir pour conséquence l'emprisonnement.

Son compagnon Chokri Wakrim, 34 ans, a été entendu comme témoin dans les locaux de la brigade criminelle à Paris. Selon son avocat Jean-François Morant, interrogé par l'Agence France-Presse, "il a apporté toutes les réponses et maintenu qu'il n'était pas concerné par ces enregistrements". Ses responsables s'étaient opposés à l'opération au nom de la protection des sources. Alexandre Benalla espère donc prouver le caractère illégal de ces enregistrements afin qu'ils ne soient pas utilisés contre lui.

Benalla et Vincent Crase portent plainte contre Mediapart — Affaire des enregistrements