Mardi, 16 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » Grève nationale: le point à Mons-Borinage - Édition digitale de Mons

Grève nationale: le point à Mons-Borinage - Édition digitale de Mons

14 Février 2019

La Belgique tourne au ralenti ce mercredi en raison de la grève nationale qui n'épargne aucun secteur. Le conducteur a été arrêté. "Si la grève est un succès, qu'il y a aussi une protestation dans le nord du pays, les syndicats seront en position de force quand les négociations vont se rouvrir avec le patronat", a prédit le politologue Jean-Michel De Waele.

La grève nationale était particulièrement suivie par les travailleurs des sociétés bruxelloise et wallonne de transports en commun mercredi après-midi.

La Société nationale des chemins de fer belges a annoncé la suppression ou la modification de plusieurs trains, malgré la mise en place d'un service minimum. L'espace aérien belge a quant à lui été fermé. L'entreprise chargée du contrôle du trafic, Skeyes, a annoncé mardi qu'elle n'autoriserait aucun vol au départ ou à l'arrivée dans le pays, faute de pouvoir déterminer avec certitude les employés qui viendraient travailler.

Les vols gouvernementaux, militaires et d'urgence sont eux autorisés.

Le mouvement va perturber le bon déroulement de la réunion des ministres de la Défense des 29 pays de l'Otan mercredi et jeudi à Bruxelles, a-t-on appris auprès de l'Alliance, car certains ministres pourraient manquer le début de la réunion.

L'e-cigarette Vype de British American Tobacco bientôt sur McLaren — ECONOMIE
La technologie et l'innovation nous aiderons à créer un meilleur avenir pour nos clients dans le monde". Depuis Brawn GP a été revendue avec le succès que l'on connait et se nomme...

Plus de trois quarts des vols prévus à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem sont annulés et l'aéroport de Charleroi Bruxelles-Sud sera fermé mercredi, ont rapporté les médias locaux.

La compagnie belge Brussels Airlines avait annoncé dès la semaine passée l'annulation de la totalité des 222 vols prévus mercredi. Cette action est menée en front commun par la FGTB, la CSC et la CGSLB.

Seule la compagnie TUI Fly a décidé de dévier ses vols vers les aéroports de Lille, Paris Orly, Maastricht, Eindhoven ou Amsterdam.

Dans les entreprises métallurgiques et textiles, la participation est à un niveau "jamais vu", a indiqué à l'agence Belga William Van Erdegehem, président du syndicat CSC Metea, affirmant que 600 entreprises étaient touchées.

Ils réclament une hausse des salaires, une hausse des allocations et pensions, ainsi que de meilleures conditions de fin de carrière.

Grève nationale: le point à Mons-Borinage - Édition digitale de Mons