Lundi, 18 Février 2019
Dernières nouvelles
Principale » Financement du terrorisme : l'UE inclut l'Arabie Saoudite dans la liste noire

Financement du terrorisme : l'UE inclut l'Arabie Saoudite dans la liste noire

14 Février 2019

La Commission Européenne (CE) a annoncé mercredi 13 février 2019 avoir adopté sa nouvelle liste noire des 23 pays tiers présentant des carences stratégiques dans leurs cadres de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Objectif: " protéger le système financier de l'UE", indique la commissaire européenne en charge des questions de justice, Vera Jourova. Sur une cinquantaine de pays passés à la loupe, la Commission a conclu que 23 présentaient des " carences stratégiques " dans la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

"Les lois de ces pays ne sont pas assez strictes pour lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment d'argent", a-t-il ajouté, précisant que "selon les informations disponibles, l'Union Européenne s'est basée sur le Groupe d'Action Financière (GAFI) qui a, à son tour, mis en garde contre les dangers de faciliter le financement du terrorisme".

Alain Juppé : va-t-il quitter Bordeaux pour Paris ?
L'entrée de l'ancien Premier ministre au Palais-Royal ouvre une séquence d'incertitude à la mairie de Bordeaux, que M. Trois membres sont nommés par décision du président de la République, lequel désigne aussi le président du Conseil.

La Commission européenne vient de mettre à jour la liste de pays tiers dont les dispositifs de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme sont insuffisants. " La liste permet aux pays concernés de mieux cerner les domaines à améliorer afin d'ouvrir la voie à un éventuel retrait de la liste une fois les carences stratégiques éliminées". Certains des pays figurant sur la nouvelle liste se trouvent déjà sur la liste actuelle de l'UE, qui comprend 16 pays. Elle s'emploiera également à améliorer sa méthode au besoin, à l'aune de l'expérience acquise, en vue de garantir une identification effective des pays tiers à haut risque ainsi que le suivi nécessaire.

Les 22 autres pays blacklistés par la CE sont: Afghanistan, Samoa américaines, Bahamas, Botswana, République populaire démocratique de Corée, Éthiopie, Ghana, Guam, Iran, Iraq, Libye, Nigeria, Pakistan, Panama, Porto Rico, Samoa, Arabie saoudite, Sri Lanka, Syrie, Trinité-et-Tobago, Îles Vierges américaines et Yémen.

Financement du terrorisme : l'UE inclut l'Arabie Saoudite dans la liste noire