Jeudi, 18 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » "Rohani : "La République islamique vaincra le " complot " américain

"Rohani : "La République islamique vaincra le " complot " américain

13 Février 2019

L'Iran a promis lundi l'échec des plans "démoniaques de ses ennemis", principalement les Etats-Unis et Israël, à l'occasion du 40e anniversaire de la victoire de la Révolution islamique, massivement célébré à travers le pays.

Le discours de Hassan Rohani a eu lieu sous une pluie battante, un signe "perçu comme une bénédiction dans un pays aussi aride" note l'AFP.

Le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de félicitations au président iranien, Hassan Rouhani, à l'occasion du 40e anniversaire de la Révolution islamique iranienne, dans lequel il lui a réaffirmé son entière disposition à poursuivre l'action commune pour l'élargissement et la consolidation des relations de coopération et d'amitié.

Femmes en tchadors, jeunes enfants coiffés d'un bonnet et ballon de baudruche à la main, hommes en tenues sombres, bassidjis (miliciens islamiques) en treillis et clercs enturbannés défilent tandis qu'un hélicoptère passe dans le ciel nuageux.

États-Unis : la Maison Blanche n'écarte pas l'éventualité d'un nouveau "shutdown"
Une nouvelle reculade serait très embarrassante face à sa base électorale, alors qu'il vise la réélection en 2020. Sans compter les nombreux contractuels qui, eux, n'ont pas touché leur paye rétroactivement.

Lundi soir, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a mis en garde l'Iran contre toute tentative d'attaque visant à "détruire Tel-Aviv ou Haïfa", deux villes israéliennes. Netanyahu, si l'Iran tentait d'attaquer Israël, "cela serait le dernier anniversaire de la Révolution". Ces dernières années, l'Etat hébreu a mené de nombreux raids aériens ou des tirs de missiles contre ce qu'il a présenté comme des objectifs militaires iraniens en Syrie ou des convois d'armes sophistiquées destinées au Hezbollah libanais, allié de Téhéran. La question des missiles iraniens empoisonne aussi les relations entre Téhéran et les Occidentaux.

Pour l'Iran, ce 40e anniversaire survient dans une période de difficultés économiques et de tensions renouvelées avec les États-Unis.

Selon le Fonds monétaire international (FMI), l'économie iranienne est entrée en récession en 2018 et le PIB du pays devrait chuter de 3,6% en 2019.

Le retrait américain de l'accord et la politique ouvertement hostile de l'Amérique du président Donald Trump ont suscité un regain de tension avec Washington, où certains responsables n'hésitent pas à appeler de leur vœux un "changement de régime".