Lundi, 18 Février 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le narcotrafiquant mexicain El Chapo reconnu coupable

Le narcotrafiquant mexicain El Chapo reconnu coupable

13 Février 2019

Après trois mois d'un procès délocalisé à New York et sous très haute surveillance, Joaquin "El Chapo" Guzman a été reconnu, ce mardi 12 février, coupable de narcotrafic et des neuf autres charges qui pesaient contre lui. A commencer par le principal, à savoir qu'il avait co-dirigé le puissant cartel de Sinaloa, responsable de l'exportation de centaines de tonnes de cocaïne et d'autres drogues aux Etats-Unis entre 1989 et 2014.

Plus de cinquante personnes ont témoigné pendant les onze semaines son procès, jetant la lumière sur les méthodes du cartel de Sinaloa, dans l'Etat montagneux du nord-ouest du Mexique où Joaquin Guzman est né dans un village pauvre avant de se bâtir un empire grâce au trafic de drogue.

Au total, ce sont 56 témoins - parmi lesquels de nombreux ex-associés ou employé d'El Chapo - qui se sont succédé à la barre pendant le procès du Mexicain extradé aux Etats-Unis en janvier 2017, après deux évasions remarquées dans son pays natal. "Pour le meilleur ou pour le pire, c'est quelqu'un qui ne renonce jamais", a souligné l'un de ses avocats.

Certains ont ainsi pu détailler l'organisation et les violences du cartel ainsi que le rôle majeur d'El Chapo dans l'exportation de plus de 155 tonnes de cocaïne de Colombie vers les Etats-Unis. Plusieurs des témoins, désormais emprisonnés aux États-Unis ou sous la protection du gouvernement américain, ont décrit avec force détails l'organisation du cartel.

Real Madrid-Marcelo: "Je suis sûr qu'on ne va pas me virer"
Mais ce ne fut pas le seul événement qui a marqué un tournant dans l'été de Florentino Perez et des Madrilènes. D'après vous, Marcelo rejoindra-t-il la Juventus cet été? Je lui dis: "Cristiano met des buts incroyables".

Les avocats de la défense avaient eux dénoncé une "mascarade" de procès, assurant qu'El Chapo n'était qu'un bouc émissaire du gouvernement mexicain, corrompu au plus haut niveau, et que les ex-narcotrafiquants ayant témoigné contre lui n'étaient que des "ordures" prêts à tous les mensonges pour réduire leur peine.

La défense, qui n'a cité brièvement qu'un seul témoin, assure qu'Ismael "El Mayo" Zambada, co-dirigeant du cartel toujours en fuite, est le vrai patron du cartel et "la pièce manquante du procès".

Mais le procès a permis d'avoir un aperçu de la vie de pacha qu'El Chapo, qui a grandi dans la pauvreté, a menée pendant ses 25 ans au sommet du cartel, voyageant en Suisse pour des cures de rajeunissement, à Macao ou à Las Vegas pour jouer dans les casinos.

Le narcotrafiquant mexicain El Chapo reconnu coupable