Mercredi, 24 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » " "EXCLUSIF. Ismaël Emelien annonce au " Point " sa démission

" "EXCLUSIF. Ismaël Emelien annonce au " Point " sa démission

12 Février 2019

Le Point indique que M. Emelien restera en fonction jusqu'à la fin du mois de mars ou au début du mois d'avril, lorsque paraîtra son livre coécrit avec David Amiel, autre conseiller du chef de l'État.

C'est un très proche d'Emmanuel Macron, membre de l'équipe de conseiller qui lui a permis de remporter l'élection présidentielle, qui s'en va. Le magazine Le Pointrapporte ce lundi qu'Ismaël Emelien, 31 ans, est sur le départ, quelques semaines seulement après la démission de Sylvain Fort, la "plume" du président. Mon départ correspond à une nouvelle étape de mon engagement. Le chef de l'État a interdit à ses conseillers de publier pendant qu'ils sont en poste à l'Élysée. "Après Bercy, la campagne présidentielle puis l'Élysée, je veux retrouver la confrontation en première ligne", a déclaré Ismaël Emelien. "On est bien seul aujourd'hui à défendre le progressisme, on a besoin de relais dans la société et au-delà de nos frontières, et je pense que c'est dans cette position que je serai le plus utile", détaille Ismaël Emelien, tout en assurant qu'il resterait à "l'entière disposition du président" et qu'il "continuerait à l'aider". Quand ce dernier devient ministre de l'Économie, il le recrute comme conseiller en stratégie et communication. Il s'est rapidement imposé dans le cercle restreint d'Emmanuel Macron au point de devenir le stratège de sa campagne. "Il s'apprête à la poursuivre dans un autre rôle où il sera toujours précieux, j'en suis sûr".

Acte XIII des Gilets jaunes : un manifestant grièvement blessé à Paris
D'autres incidents ont émaillé le parcours du rassemblement parisien , qui devait mener les manifestants au Champ-de-Mars. Après cet épisode, Bernard Maillet et Boudjema ont réaffirmé leur intention de soutenir le mouvement des Gilets jaunes .

Ismaël Emelien a été mis en cause dans l'affaire Benalla depuis que l'ex-chargé de mission du président a affirmé à la police lui avoir transmis des vidéos obtenues illégalement auprès de la police, qui étaient censées le disculper dans le déroulé des violences du 1er mai.

La démission de M.Emelien a par la suite été confirmée par l'Élysée. L'Élysée, qui ne parle pas de "démission" mais simplement de "départ", explique au Figaro que cela a été acté avec Emmanuel Macron depuis des mois.