Lundi, 18 Février 2019
Dernières nouvelles
Principale » Acte XIII des Gilets jaunes : un manifestant grièvement blessé à Paris

Acte XIII des Gilets jaunes : un manifestant grièvement blessé à Paris

11 Février 2019

En cause, une grenade de désencerclement (lire aussi) lancée par les forces de l'ordre.

Les Gilets jaunes ont entamé leur acte XIII samedi 9 février 2018.

Ce dimanche, une nouvelle mobilisation des " gilets jaunes " est prévue à Lyon.

Difficile de dire si la mobilisation faiblit, ou si l'arrêté préfectoral publié le 6 février a refroidi des ardeurs, ou si une grosse partie a préféré rejoindre la manifestation régionale à Toulouse. La victime, âgée d'une trentaine d'années, a été évacuée par les pompiers et transportée à l'hôpital.

D'autres incidents ont émaillé le parcours du rassemblement parisien, qui devait mener les manifestants au Champ-de-Mars.

Un groupe de 200 manifestants a été repoussé vers le centre-ville où du mobilier urbain et la façade d'une banque ont été dégradés et des incendies allumés, selon la préfecture. Près de la Tour Eiffel, une voiture de la mission Sentinelle a aussi été brûlée.

Malgré les troubles de son propriétaire, Micromania ne prévoit aucune fermeture
C'est précisément pour cette raison que l'avenir de Micromania est plutôt incertain en ce moment. Le 29 janvier, l'action GameStop a atteint son plus bas niveau en Bourse depuis 2005.

Réagissant à ce dernier incident, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dénoncé sur Twitter des "attaques intolérables" et exprimé son "indignation et dégoût".

La manifestation, qui débutait à 14 heures, s'est déroulée dans le calme.

De vives heurts ont éclaté à Paris. Et cinq personnes ont été interpellées. La préfecture du Rhône a refusé de communiquer une estimation du nombre de manifestants, centralisée au niveau du ministère de l'Intérieur, mais elle a dénombré au total 22 interpellations pour " caillassage en direction des forces de l'ordre " et détention d'armes par destination (feux d'artifice et projectiles), a-t-elle précisé.

D'autres manifestations ont eu lieu, notamment à Saint-Omer, où une soixantaine de "gilets jaunes" s'est rassemblée.

13 personnes ont été placées en garde à vue pour participation à attroupement en vue de commettre des violences, violence sur personnes dépositaires de l'autorité publique sans ITT ou rébellion.

Après cet épisode, Bernard Maillet et Boudjema ont réaffirmé leur intention de soutenir le mouvement des Gilets jaunes.

Acte XIII des Gilets jaunes : un manifestant grièvement blessé à Paris