Mercredi, 24 Avril 2019
Dernières nouvelles
Principale » Publicités Facebook : vous saurez qui a vos coordonnées

Publicités Facebook : vous saurez qui a vos coordonnées

10 Février 2019

Chacune de ces sources extérieures pourra continuer à accumuler des informations personnelles, mais il ne sera plus possible pour Facebook de les "fusionner" sur la seule base de ses conditions générales d'utilisation, explique M. Mundt. Mais lier cette data à leur compte Facebook (23 millions d'utilisateurs actifs par jour et 32 millions d'utilisateurs actifs par mois dans le pays) ne sera possible qu'avec leur consentement libre.

Le groupe californien devra soumettre "dans les quatre mois" une modification de ses paramètres au Bundeskartellamt, qui devra ensuite l'"approuver", pour une mise en œuvre au plus tard d'ici un an.

Les autorités d'outre-Rhin vont exiger de Facebook un recueil de consentement plus clair et exhaustif concernant l'usage de données personnelles recoupées en provenance de plusieurs services.

Le bras de fer entre les autorités allemandes et Facebook continue à cause de la collecte et du traitement que fait le réseau social des données de ses utilisateurs. " A l'avenir, Facebook ne pourra plus forcer ses utilisateurs à accepter la collecte et le transfère quasiment illimités de données qui ne proviennent pas de Facebook aux comptes de ses utilisateurs ". Si le consentement n'est pas donné, les données doivent rester avec le service respectif et ne peuvent pas être traitées en combinaison avec les données Facebook.

Concrètement, le groupe devra solliciter "l'accord explicite" de ses quelque 30 millions d'utilisateurs allemands avant de rattacher à leur compte les données obtenues via des applications qui lui appartiennent, comme Instagram et Whatsapp, ou grâce au bouton "J'aime" inséré sur des pages internet tierces.

Facebook devra alors demander le " consentement éclairé " des utilisateurs avant de pouvoir combiner les données de WhatsApp, Instagram et Facebook.

Le groupe Etat islamique contrôle maintenant moins d’1% de son "califat" — Syrie
Une opération qui pourrait entraîner un chaos sécuritaire, dont l'EI pourrait profiter, ont averti les FDS. En outre les Kurdes sont en négociation avec le régime sur l'avenir de leurs zones autonomes.

Si le réseau social devait donc modifier sa manière de collecter les informations personnelles de ses utilisateurs, alors, c'est l'ensemble de l'activité publicitaire de Facebook qui se retrouverait perturbée.

Elle a aussi prévenu Facebook que les choses pouvaient encore se corser. Le modèle publicitaire de Facebook repose sur le suivi de son milliard d'utilisateurs ainsi que des milliards d'utilisateurs de WhatsApp et d'Instagram.

L'organisme allemand a déjà rétorqué que le contrôle de Facebook sur de multiples réseaux sociaux combiné à sa part de marché élevée est "indicatif d'un processus de monopolisation" et qu'une intervention est nécessaire.

"Facebook a déjà annoncé faire appel de cette décision dans tous les cas: " nous ne pouvons admettre ces conclusions quant à la position d'acteur dominant, " ont déclaré au Guardian Yvonne Cunnane, responsable de la protection des données (CDO) et Nikhil Shanbhag, directeur et membre du conseil de surveillance". "En tant qu'entreprise dominante, Facebook est soumise à des obligations spéciales en vertu du droit de la concurrence". "La théorie de lautorité de concurrence fédérale allemande est que la domination de Facebook est ce qui lui permet d'imposer aux utilisateurs des conditions contractuelles qui les obligent à permettre à Facebook de les suivre partout". Dans le fonctionnement de son modèle économique, l'entreprise doit tenir compte du fait que les utilisateurs de Facebook ne peuvent pratiquement pas passer à d'autres réseaux sociaux. "Le consentement est une fiction", selon Khan. Dans une situation aussi difficile, le choix de l'utilisateur ne peut pas être qualifié de consentement volontaire.

L'office des cartels allemand s'attaque en effet à la manière dont Facebook a collecté et fusionné des milliards d'informations afin de créer des profils d'internautes très précis et leur.

Publicités Facebook : vous saurez qui a vos coordonnées