Lundi, 18 Février 2019
Dernières nouvelles
Principale » Guillaume Soro: '' je vais aller chercher le fauteuil pour m'asseoir confortablement ''

Guillaume Soro: '' je vais aller chercher le fauteuil pour m'asseoir confortablement ''

10 Février 2019

Mes chers collègues, quand il est l'heure, il n'est point besoin de honte.

Oui, j'ai choisi de me pas m'engager au sein du RHDP unifié.

En ce qui me concerne, il ne peut être question de défiance, mais plutôt du désir d'harmonie entre mes convictions, mes valeurs et ma conscience. Dans la vie des hommes, voyez-vous, il y a des moments aussi décisifs où il ne tient qu'à soi-même de prendre ses responsabilités.

Thomas Tuchel : " Si c’est possible, il va commencer demain "
Pour la 24e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain affronte les Girondins de Bordeaux aujourd'hui à 17:00. Déjà, quand il est en pleine bourre, il ne peut pas tenir plus d'une heure.

L'ancien chef de la rébellion ivoirienne, Guillaume Soro, à qui l'on prête des ambitions présidentielles pour 2020, a démissionné vendredi de son poste de président de l'Assemblée nationale lors d'une session extraordinaire qu'il avait convoquée. "Refuser de démissionner conduirait à une crise institutionnelle". "Je ne suis pas homme à m'accrocher à un poste". N'est-ce pas le Président Feu Félix Houphouët-Boigny qui alléguait qu' "aucun sacrifice n'est trop grand quand il s'agit de faire la paix pour son pays ". Quand on a été, comme moi, Ministre d'Etat, Premier Ministre, Président de l'Assemblée nationale, c'est une issue inenvisageable.

Cette sagesse du père fondateur de la Côte d'Ivoire moderne ne m'a jamais quitté de vue. La priorité pour moi c'est Dieu, ma famille et mon travail. "Quand quelqu'un laisse, quelqu'un prend", ironise à ce propos ce journal proche du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA, ex-allié du pouvoir) avant de jeter un regard sur les conséquences de cette décision de Guillaume Soro.

Mais la démission semble clairement l'option la plus probable, car, même si Guillaume Soro est coutumier des contrepieds en politique, "il ne veut pas ouvrir une grave crise institutionnelle", indique-t-on dans son entourage. "Je suis mu par un désir de conviction", dira-t-il.

Guillaume Soro: '' je vais aller chercher le fauteuil pour m'asseoir confortablement ''