Lundi, 18 Février 2019
Dernières nouvelles
Principale » Wall Street ouvre en baisse — Bourse

Wall Street ouvre en baisse — Bourse

09 Février 2019

Vers 14H45 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,66% à 25.222,76 points.

Ils craignent aussi de voir s'enliser les négociations commerciales entre Washington et Pékin alors que le président américain a indiqué jeudi qu'il ne rencontrerait finalement pas son homologue chinois avant l'échéance du 1er mars, date à laquelle les tarifs douaniers américains augmenteront en l'absence d'accord commercial avec la Chine.

Le S&P-500, plus large, a cédé 25,54 points, soit 0,93%, à 2.706,07. Mais ils se sont tous deux hissés en territoire positif en toute fin de séance après avoir passé la journée dans le rouge.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow Jones a perdu 0,17% et le S&P-500 0,05% mais le Nasdaq a gagné 0,47%.

Après le rebond observé en janvier, qui avait lui-même suivi une période de fortes turbulences fin 2018, " on en revient aux fondamentaux", a observé Maris Ogg, analyste pour Tower Bridge Advisors.

Les courtiers ont particulièrement été ébranlés par la révision à la baisse des prévisions de croissance dans la zone euro et au Royaume-Uni effectuée par la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre, signes supplémentaires du ralentissement de la croissance mondiale.

" Si on règle les problèmes du Brexit et des tensions commerciales, on pourrait très rapidement revenir à une situation plus positive".

"Fluffy est incroyable", l'improbable sauvetage d'un chat transformé en glaçon
Ses propriétaires l'ont découvert enterré dans la neige le 31 janvier, près de leur domicile à Kalispell, dans le Montana. Heureusement, la chatte s'en est sortie sans aucune séquelle après avoir passé la nuit à la clinique.

Dans ce contexte, "l'approche logique est de limiter les risques, d'attendre et de réduire son exposition aux secteurs dépendant le plus du cycle économique", a estimé Mme Ogg.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 86,93 points (1,18%) à 7.288,35.

Fabricant de l'emblématique poupée Barbie, le groupe a réduit ses pertes de moitié en 2018, récoltant les premiers fruits de sa vaste restructuration.

Walt Disney avance de 0,08% après la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu, au même titre que General Motors qui prend 3,05% après avoir confirmé ses objectifs financiers pour cette année.

Twitter en particulier chutait de 9,15%, affecté par une prévision décevante pour le chiffre d'affaires du trimestre en cours.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette à dix ans reculait à 2,636 %, contre 2,657 % jeudi à la clôture, et celui à 30 ans à 2,983 %, contre 2,995 % la veille.

Wall Street ouvre en baisse — Bourse