Dimanche, 18 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Nemmouche. Reconnu comme geôlier de Daesh par deux ex-otages journalistes

Nemmouche. Reconnu comme geôlier de Daesh par deux ex-otages journalistes

08 Février 2019

Recevez gratuitement notre édition quotidienne par mail pour ne rien manquer du meilleur de l'info Inscription gratuite! Elle dit pourtant toute la force et la vertu particulière de ce procès qui, au-delà des faits odieux qui sont jugés, est à la fois un témoignage pour l'histoire, un exercice d'humanité face à l'horreur et une étape clé d'un processus de résilience. Des témoignages qui pourraient encore fragiliser sa défense.

A ce procès à Bruxelles, le djihadiste, de 33 ans est accusé d'avoir abattu de sang-froid, le 24 mai 2014 au musée juif, un couple de touristes israéliens, une bénévole française et un jeune employé belge du site.

Un témoin de la tuerie a reconnu lundi devant les assises de Bruxelles Mehdi Nemmouche, le principal accusé, comme étant le tireur. Ses avocats soulignent que les images de vidéosurveillance montrent le tueur toucher la porte du musée à plusieurs reprises.

Ces affirmations vont à l'encontre d'un des principaux arguments de la défense du djihadiste français, jugé aux assises pour un quadruple assassinat commis en 2014 au musée juif de Bruxelles.

"Au cours de l'enquête sur la séquestration d'Alep, trois des quatre journalistes l'ayant reconnu ont brossé le portrait d'un gardien " autoritaire", " violent", voire " tortionnaire " de prisonniers. "Statique dans sa haine pour les juifs et les chiites", a détaillé le journaliste.

Al-Khelaïfi entre au Comité exécutif de l'UEFA — PSG
Mais d'autres membres ont décidé de soutenir le président parisien. On a tous de temps en temps des situations de conflit d'intérêts. Le Comité exécutif est l'organe exécutif suprême de l'UEFA .

Mehdi Nemmouche "avait des références très profanes, raconte Nicolas Hénin". Les violences et "tortures" étaient selon lui pires avec les prisonniers syriens et irakiens. Deux anciens otages français de l'organisation État islamique en Syrie ont reconnu le jihadiste comme un de leurs geôliers. L'intéressé a toujours refusé de s'expliquer sur ce séjour en Syrie.

Les quatre témoignages ont été réclamés par l'accusation et l'avocate Michèle Hirsch, avocate des organisations juives estime que le témoignage des otages est "extrêmement important" pour que magistrats et jurés comprennent ce qui a pu motiver le tueur présumé du Musée juif.

En 2012, Imad Ibn Ziaten, Abel Chennouf, Mohamed Legouad, Gabriel Sandler, Aryeh Sandler, Myriam Monsonégo et Jonathan Sandler ont été tués entre le 11 et le 19 mars par Mohamed Merah.

Sébastien Courtoy, qui défend Nemmouche au procès bruxellois, a évoqué des divergences entre otages dans les descriptions du geôlier "Abou Omar", vu par certains armé et cagoulé, par d'autres pas. A la barre, Nicolas Hénin, ancien journaliste au journal Le Point, a identifié Mehdi Nemmouche. "Le visage qui restait impassible depuis le début du procès a parlé pour lui", a témoigné Nicolas Hénin auprès de franceinfo.

Nemmouche. Reconnu comme geôlier de Daesh par deux ex-otages journalistes