Lundi, 18 Février 2019
Dernières nouvelles
Principale » Macron interpellé sur l'autisme avec beaucoup de franchise — Grand débat

Macron interpellé sur l'autisme avec beaucoup de franchise — Grand débat

08 Février 2019

"Au fond, ce que nous avons à faire, c'est inventer le pays dont nous voulons, ni plus ni moins", a lancé le chef de l'Etat en introduisant la discussion dans le gymnase de la petite ville d'Etang-sur-Arroux (Saône-et-Loire).

Appelés à exprimer leurs "convictions, doutes et interpellations", les jeunes ont témoigné de la cherté des études, des difficultés à entrer dans la vie active, des inquiétudes sur l'avenir de l'agriculture ou de la filière nucléaire.

Emmanuel Macron les a exhortés à se saisir du grand débat.

Ce qui est important, c'est de laisser s'exprimer les jeunes, de laisser parler les jeunes, et dans ce débat, ce sont plus les jeunes entre eux qui doivent parler qu'Emmanuel Macron. "Faites de la politique", leur a-t-il lancé. Soit, selon l'Elysée, " un échantillon assez large et représentatif des jeunes " du Morvan, une région de basse montagne essentiellement rurale située à l'ouest de Dijon.

Interpellé par un lycéen sur le service national universel (SNU), qui "suscite beaucoup d'interrogations", il l'a qualifié de "chance inouïe pour votre génération", annonçant que "l'intégralité du permis" de conduire pourrait être passé dans ce cadre.

Nemmouche. Reconnu comme geôlier de Daesh par deux ex-otages journalistes
Ses avocats soulignent que les images de vidéosurveillance montrent le tueur toucher la porte du musée à plusieurs reprises. Deux anciens otages français de l'organisation État islamique en Syrie ont reconnu le jihadiste comme un de leurs geôliers.

Estelle Ferrandes, elle, est volontaire à l'EPIDE, (Etablissement pour l'insertion dans l'emploi), un organisme d'insertion des jeunes de 18 à 25 ans sortis du système scolaire sans diplôme. "Il nous a donné une meilleure image de lui, celle de quelqu'un qui s'intéresse aux gens", a-t-elle ajouté, en regrettant toutefois un débat "un peu trop long".

Le président de la République sera accompagné de cinq membres du gouvernement: Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse; Gabriel Attal, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Education nationale et de la Jeunesse; Muriel Pénicaud, ministre du Travail; Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales; et Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.

Des "gilets jaunes" de Saône-et-LoireTous les "gilets jaunes" de Saône-et-Loire souhaitent converger sur Autun jeudi 7 février.

Emmanuel Macron, qui remonte dans les sondages, prévoit de participer à un ou deux débats par semaine jusqu'à la fin du grand débat, prévue pour la mi-mars.

Macron interpellé sur l'autisme avec beaucoup de franchise — Grand débat