Lundi, 18 Février 2019
Dernières nouvelles
Principale » Emmanuel Macron face aux élus d'Outre-mer — Grand débat

Emmanuel Macron face aux élus d'Outre-mer — Grand débat

04 Février 2019

C'est la première fois que le chef de l'Etat se rend en région parisienne depuis le 15 janvier date de son premier débat à Grand Bourgtheroulde (Eure).

Au point qu'au bout de 5 heures, Emmanuel Macron a repris à la ministre Annick Girardin la direction du débat, pour mettre un terme au défilé des intervenants qui se prolongeait bien au-delà des inscrits. "Non, les enfants", leur a-t-il lancé".

On ne va pas faire Shéhérazade!

"Interrogée sur le fait qu'il y a peu de " gilets jaunes " dans les territoires d'Outre-mer, Victoire Jasmin l'explique par le fait que les gens sont résignés: " C'est dangereux parce que même si on n'a pas vu de " gilets jaunes", on sait très bien qu'il y a une grève dans l'Éducation nationale.

Les "gilets jaunes" ont en effet peu mobilisé Outre-mer, même si plusieurs mouvements sociaux ot déjà reflété l'exaspération de la population - comme aux Antilles en 2009, en Guyane en 2017 ou à Mayotte en 2018. Seule La Réunion a connu un mouvement de "gilets jaunes ", qui ont bloqué l'île pendant quinze jours en décembre.

Le marché du smartphone a connu sa "pire année" en 2018 (études)
La société sud-coréenne a chuté à 21,2 % du marché, suivie par Apple et Huawei avec respectivement 15,3 % et 14,8 %. Même constat pour le cabinet Counterpoint, qui relève une baisse de 7 % au dernier trimestre et de 4 % sur l'année.

Ainsi, des maires antillais ont réclamé le classement en catastrophe naturelle pour se faire indemniser par les assurances les dégâts causés par les sargasses, ces algues brunes aux émanations toxiques qui s'échouent sur les plages. "Plus on agite du gouvernemental et du En Marche dans le débat, plus on en révèle le caractère d'opération de communication", souligne Jérôme Sainte-Marie, président de l'institut PollingVox. Ces réunions seront l'occasion d'interroger les différentes parties concernées afin de recueillir leurs propositions pour répondre à des problématiques diverses: comment améliorer l'accès au logement des ménages les plus modestes? comment industrialiser l'auto-construction et l'auto-réhabilitation dans les DROM? comment mieux accompagner les collectivités locales?, etc.

De vifs échanges ont également porté sur le chlordécone, insecticide longtemps utilisé dans les bananeraies aux Antilles, le chef de l'Etat estimant qu'on ne pouvait pas actuellement parler de produit "cancérigène ".

Concernant la vie chère, Emmanuel Macron a mis en cause les sur-rémunérations de fonctionnaires et les situations de monopoles, en rappelant qu'une même voiture est beaucoup plus chère à la vente qu'en métropole. Les élus des trois territoires du Pacifique (Polynésie, Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna) n'ont pas été invités, l'Etat n'exerçant pas de responsabilité économique et sociale dans ces territoires aux statuts particuliers. Ainsi sur l'immigration clandestine des Comoriens à Mayotte ou le trafic de stupéfiants, il a répété que l'Etat voulait lutter contre les départs, démanteler les filières et accélérer les retours des clandestins, ou encore intercepter systématiquement les "mules ". C'est pas vrai qu'on a ajouté de la pauvreté à la pauvreté; ça, c'est du caramel!

En revanche il a promis de défendre l'inscription de la yole ronde de Martinique, une embarcation traditionnelle, au patrimoine immatériel de l'Unesco.

Certains maires voient dans cette rencontre un exercice inutile et superflu après une longue consultation de huit mois, les "assises des Outre-mer", qui a abouti en juin 2018 au Livre bleu Outre-mer.

Emmanuel Macron face aux élus d'Outre-mer — Grand débat