Dimanche, 18 Août 2019
Dernières nouvelles
Principale » Daech compte encore des "milliers" de combattants, selon le renseignement américain

Daech compte encore des "milliers" de combattants, selon le renseignement américain

03 Février 2019

Donald Trump, qui avait proclamé la victoire contre l'EI lorsqu'il a annoncé fin décembre le retrait prochain des troupes américaines de Syrie, a par la suite tempéré ses propos tout en affirmant que les djihadistes seraient bientôt défaits sur le plan militaire.

"Aujourd'hui, cela risque de provoquer une guerre avec la communauté du renseignement ou des accusations de déloyauté", a-t-il ajouté, rappelant de précédents différends au sujet des ingérences russes dans l'élection de 2016 aux Etats-Unis, minimisées par Donald Trump malgré les conclusions de ses agences.

Alors que le Pentagone et les services de renseignement américains ont plaidé pour le maintien de soldats américains en Syrie pour poursuivre la lutte contre l'EI mais aussi éviter de laisser le champ libre à l'Iran, allié du président Bachar al Assad, Donald Trump les a au contraire accusés mercredi de faire preuve d'une grande "naïveté" à l'égard de Téhéran.

Mardi, devant le Sénat, Gina Haspel, directrice de la CIA, et Dan Coats, directeur du renseignement, tous les deux nommés par Donald Trump, avaient dressé un tableau des grandes menaces mondiales reflétant un désaccord marqué avec l'analyse du locataire de la Maison Blanche sur la Syrie, la Corée du Nord ou encore l'Iran. "Il n'y a plus de menace nucléaire de la part de la Corée du Nord", avait-il claironné.

FAST & FURIOUS : Hobbs & Shaw / Bande-Annonce VOST (Au cinéma le 7 août)
Le film est produit par Chris Morgan, Dwayne Johnson , Jason Statham et Hiram Garcia. Quand on y pense, l'histoire entre Hobbs et Dom ( Vin Diesel ) n'est pas terminée.

Malgré la suspension des essais nucléaires et balistiques 'depuis plus d'un an' et 'le démantèlement réversible de certaines parties des infrastructures liées aux armes de destruction massive', 'nous continuons à observer des activités non compatibles avec une dénucléarisation totale', a-t-il ajouté. "Depuis notre retrait du terrible accord sur le nucléaire iranien, ils sont TRES différents, mais restent une source potentielle de danger et de conflit", a tweeté M. Trump.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a dit, lors du premier sommet historique avec le président américain Donald Trump en juin à Singapour, vouloir oeuvrer à la 'dénucléarisation complète de la péninsule coréenne'.

"Nous sommes tout à fait en accord sur l'Iran, le groupe État islamique, la Corée du Nord, etc. Leur témoignage a été déformé par la presse". L'EI a la volonté de réapparaître et contrôle encore des milliers combattants en Irak et en Syrie. Motif invoqué par Donald Trump: les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont été vaincus.

" Je préfèrerais que le président reste à distance de Twitter, particulièrement lorsque qu'il s'agit de ces questions importantes de sécurité nationale, pour lesquelles nous avons des experts qui ont l'expérience et sont des professionnels", a tancé sur CNN le nouveau numéro deux de la majorité républicaine au Sénat, John Thune. Ce texte pourrait être soumis à un vote dès jeudi.

Daech compte encore des