Lundi, 30 Novembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » UA: Kagame convoque une réunion d'urgence sur la situation en RDC

UA: Kagame convoque une réunion d'urgence sur la situation en RDC

18 Janvier 2019

"La Cour est indépendante, et de nous et de l'Union africaine", a-t-il ajouté, "je ne pense pas qu'il appartienne au gouvernement ou même à l'Union africaine de dire à la Cour ce qu'elle doit faire".

Lors de sa rencontre jeudi 17 janvier à Addis-Abeba (Ethiopie) sur le dossier de la RDC, plusieurs chefs d'Etats et de gouvernements africains ont conclu " qu'il y avait des doutes sérieux sur la conformité des résultats provisoires, tels qu'ils ont été proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ".

Lambert Mende - porte-parole du gouvernement congolais.

Selon les résultats provisoires de la CENI proclamés le 10 janvier dernier, l'opposant Félix Tshisekedi a remporté l'élection présidentielle avec 38,5%. Il est suivi de Martin Fayulu qui se retrouve avec 6 366 732 voix, soit 34,83%, et Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin de Joseph Kabila, arrive en troisième position avec 4 357 359 voix, soit 23,84% des votes.

France: un dromadaire perturbe le trafic ferroviaire près de Paris | Insolite
Ces derniers ont alors cru à une blague ou une fausse excuse de la part de la SNCF . Ce jeudi, les usagers matinaux de la ligne R ont fait une rencontre inattendue.

Un recours aurait été déposé ce mardi par sa formation politique à la cour constitutionnelle; "la Cour devra rectifier le résultat erroné publié par la Céni et proclamer Martin Fayulu définitivement élu " professait Me Toussaint Ekombe, un des avocats de Fayulu.

Les chefs d'État et de gouvernement ont convenu d'envoyer prochainement en RDC une délégation de haut niveau comprenant le président de l'Union et d'autres chefs d'État ou de gouvernement, ainsi que le président de la Commission de l'UA, pour dialoguer avec toutes les parties prenantes congolaises, en vue de parvenir à un consensus sur le moyen de sortir de la crise post-électorale dans le pays. La réunion a exhorté tous les acteurs concernés en RDC à interagir de façon constructive avec la délégation africaine de haut niveau dans l'intérêt de leur pays et de son peuple.

"Pour parler franchement" La réunion a rassemblé jeudi Paul Kagame, président en exercice de l'UA, le président de la Commission Moussa Faki Mahamat, ainsi que plusieurs chefs d'Etat (Afrique du Sud, Zambie, Namibie, Ouganda, Rwanda, Congo, Guinée, Éthiopie et Tchad). Selon un communiqué de l'UA, la réunion sera précédée par la réunion de consultations internes de la Communauté de développement des Etats de l'Afrique australe (SADC).Cette réunion intervient en pleine période du contentieux électoral.

La SADC s'est contentée d'appeler, dans un communiqué, les acteurs politiques congolais "à obtenir des réponses à leurs doléances électorales dans le respect de la Constitution (congolaise) et des lois électorales concernées" et a omis de parler de recomptage.

UA: Kagame convoque une réunion d'urgence sur la situation en RDC