Jeudi, 29 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Retour au sprint pour Serena — Open d'Australie

Retour au sprint pour Serena — Open d'Australie

18 Janvier 2019

Toujours vêtue d'une combishort verte et de collants résille de contention couleur peau, la star américaine n'est restée que 70 minutes sur la Rod Laver Arena.

"J'ai tellement de bons souvenirs de la dernière fois que je suis venue ici".

Pour la première levée du Grand Chelem de la saison, l'Américaine Serena Williams considérée comme étant l'une des plus grandes joueuses de tous les temps (39 titres remportés en Grand Chelem en simple et en double) n'a pas tremblé lors de son entrée en lice à l'Open d'Australie.

L'Américaine a réglé le cas de la 79e joueuse au monde très rapidement, mettant 70 petites minutes pour l'emporter en deux manches identiques de 6-2.

Rihanna attaque son père en justice — Drame familial
La star affirme que son père cherche à créer la confusion en profitant de la réputation de son nom et de sa marque. "Même si M. Elle lui aurait également envoyé plusieurs lettres de mise en demeure, afin qu'il stoppe définitivement ses affaires.

Au prochain tour, l'ex-n°1 mondiale, qui compte sept victoires à Melbourne, affrontera la jeune sensation ukrainienne Dayana Yastremka (WTA 57), 18 ans seulement et participant à son deuxième tournoi du Grand Chelem. Un bref faux départ lui a coûté un bris précoce (2-1) mais le numéro 1 mondial s'est immédiatement repris et a bouclé la rencontre en à peine plus de deux heures.

Depuis qu'après deux ans de doute, il a recouvré ses esprits et sa plénitude physique au début de l'été dernier, peu après avoir renoué avec l'entraîneur de tous ses succès Marian Vajda, "Djoko" s'est montré irrésistible ou presque en s'offrant coup sur coup Wimbledon puis les Internationaux des États-Unis. Il l'a honorée de manière convaincante en maîtrisant avec autorité (50 aces, 53 coups gagnants) le Slovaque Martin Klizan (40e) 6-4, 6-4, 7-6 (7/5). L'attend désormais un duel face à Jo-Wilfried Tsonga, sa victime en finale à Melbourne il y a 11 ans sur la route de son premier sacre en grand chelem.

"C'est le bout d'un périple assez long, certainement pas terminé, mais c'est déjà une bonne récompense de pouvoir jouer contre Novak sur un grand court, s'est réjoui Tsonga".

Après les débuts réussis de Roger Federer et Rafael Nadal lundi, au tour du N.1 mondial de faire ses premiers pas à Melbourne. "J'ai réussi à faire ce que je voulais, à me focaliser sur ce que je voulais mettre en place et pas sur le résultat", s'est-il félicité. Menée d'un set et d'un break (2-1), la finaliste sortante de l'Open d'Australie a su réagir pour s'imposer (6-7 (2/7), 6-4, 6-2).

Retour au sprint pour Serena — Open d'Australie