Jeudi, 29 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » La population augmente alors que les naissances baissent — France

La population augmente alors que les naissances baissent — France

18 Janvier 2019

Une natalité en berne couplée à une mortalité record: selon le bilan démographique de l'année 2018, publié mardi par l'Insee, le solde naturel n'a jamais été aussi bas depuis la fin de la seconde Guerre mondiale. Le nombre de naissances baisse tous les ans depuis 4 ans mais à un rythme ralenti: -14 000 naissances en 2017, -15 000 en 2016 et -20 000 en 2015. En 2018, 614.000 personnes sont décédées en France; c'est 8.000 de plus qu'en 2017, soit une hausse de 1,3%.

C'est le Royaume-Uni qui a gagné le plus d'habitants en 2017 (429 000 habitants).

Le solde migratoire (les arrivées moins les départs) est estimé à 58 000 personnes.

La région perd des habitants - INSEEEst-ce que la France fait plus ou moins d'enfants que ses voisins européens? Cette dernière a gagné 328 000 habitants en 2017 malgré un solde naturel déficitaire (148 000). Sa population atteint 66,2 millions en 2018. La baisse de fécondité des femmes en âge de procréer (de 20 ans à 40 ans) est la principale explication à cette diminution de la natalité, mais il est aussi dû en partie à l'arrivée dans cette tranche d'âge de générations moins nombreuses: elles sont 8,4 millions en 2018, contre 9,1 millions vingt ans plus tôt.

Pour la quatrième année consécutive, la fécondité est en dessous de 2 enfants par femme: elle est de 1,87.

Deux joueurs français arrêtés pour des soupçons de matches truqués — Tennis
Elle "vise une bande internationale, qui agit dans de nombreux pays européens, dont la France et les Etats-Unis", a-t-il ajouté. Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

L'espérance de vie des femmes en France reste toutefois l'une des plus élevées d'Europe, tandis qu'elle n'arrive qu'en neuvième position pour les hommes.

- L'âge moyen des femmes à l'accouchement continue d'augmenter, à 30,6 ans en 2018 contre 29,8 ans dix ans plus tôt.

En 2018, on a célébré 235 000 mariages dont 229 000 mariages hétérosexuels et 6 000 mariages homosexuels. Le "rattrapage" observé juste après la légalisation du mariage homosexuel en 2013 semble s'effacer: on observe une baisse du nombre de mariages homosexuels et une légère augmentation des mariages hétérosexuels depuis deux ans. Et, en 2016, 194 000 Pacs ont été conclus, dont 7 000 entre personnes du même sexe. Dans un article de la revue Population et Sociétés de mars 2018, repéré par Le Monde, Gilles Pison, professeur de démographie au Museum national d'histoire naturelle, associe le recul de l'âge de la maternité à "l'allongement de la durée des études, à la progression de l'emploi féminin et au souhait croissant des femmes et des hommes de n'avoir des enfants qu'une fois installés dans la vie, avec des diplômes, un emploi stable, un logement et une vie de couple".

Ces chiffres ont été communiqués à l'occasion de la présentation par l'Insee du lancement de la campagne de recensement de la population pour l'année 2019 qui se déroulera du 17 janvier au 16 février dans les 7.000 communes de moins de 10.000 habitants concernées et jusqu'au 23 janvier dans les villes de plus de 10.000 habitants.

La population augmente alors que les naissances baissent — France