Jeudi, 27 Février 2020
Dernières nouvelles
Principale » Didier Guillaume: le vin, "pas un alcool comme les autres"

Didier Guillaume: le vin, "pas un alcool comme les autres"

18 Janvier 2019

"L'addiction à l'alcool est dramatique, notamment dans la jeunesse", a déclaré Didier Guillaume, ce mercredi 16 janvier sur RMC et BFMTV. "Le vin est aussi un alcool comme les autres pour se saouler", a déclaré de son côté Bernard Basset, vice-président de l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA), lui aussi sur Twitter. Des propos qui ne sont pas passés inaperçus du côté des spécialistes de l'addiction.

Ces derniers, qui réclamaient notamment un prix plancher pour ne pas que l'on puisse acheter du vin à deux euros le litre, considèrent en effet qu'aucune mesure n'a été prise pour lutter sérieusement contre les ravages de l'alcool.

Didier Guillaume avait pourtant pris soin de rappeler que "l'addiction à l'alcool c'est dramatique, notamment chez les jeunes avec le binge drinking" (alcoolisation rapide et massive, NDLR). "Ils boivent des mélanges, de l'alcool fort".

"Il faut lutter contre toutes les dépendances, mais il faut éduquer les Françaises et les Français et la jeunesse au bon, au beau", a ajouté le ministre, avant d'enfoncer le clou: "Il faut éduquer à boire un verre de vin, pour savoir ce que c'est".

Éric Salvail arrêté pour agression sexuelle | Katia Gagnon | Actualités judiciaires
Salvail a été remis en liberté sous promesse de comparaître le 15 février prochain, au Palais de justice de Montréal. Les faits reprochés seraient survenus durant la période du 1er avril 1993 au 30 novembre 1993.

Ces déclarations ont d'autant plus mis le feu aux poudres qu'elles interviennent une semaine après la présentation d'un plan gouvernemental contre les addictions déjà très critiqué par les spécialistes à propos de son volet alcool. "C'est la viticulture qui est un élément économique fort et d'aménagement du territoire", a-t-il affirmé en essayant de reprendre, sur un sujet ultra-sensible, la devise du "en même temps", chère à Emmanuel Macron. "Quel aveuglement! M. Guillaume, tous les médecins vous invitent à faire un tour aux urgences un soir de feria ou de beaujolais nouveau".

Des propos, tenus sur BFMTV, qui, s'ils peuvent ravir la filière viticole, vont à l'encontre des mises en garde des professionnels de santé, au premier rang desquels la ministre de la Santé Agnès Buzyn: "L'industrie du vin laisse à croire que le vin est un alcool différent des autres alcools".

Le vin est-il un alcool comme les autres?

Didier Guillaume: le vin,