Samedi, 5 Décembre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Côte d’Ivoire, Traque contre des élus : Jacques Ehouo inculpé, Alain Lobognon recherché

Côte d’Ivoire, Traque contre des élus : Jacques Ehouo inculpé, Alain Lobognon recherché

15 Janvier 2019

Depuis la mise sous tutelle de la commune du Plateau, la justice cherchait à entendre Jacques Ehouo sur des accusations de détournements de 5 milliards de FCFA entre 2004 et 2017, lorsqu'il était dans l'équipe de l'ancien maire, Noël Akossi Bendjo, révoqué il y a 5 mois. Mais, il n'est jamais venu.

En effet, après son audition à la police, il a été embarqué dans la voiture du directeur de la police économique. J'ai demandé donc que son dossier me soit acheminé et on a demandé donc une information judiciaire qui permet au juge d'instruction de pouvoir prendre le temps de fouiller la procédure, d'aller plus en profondeur.

Sur la possibilité ou non d'arrêter un député en Fonction, le Procureur de la République a fait observer qu'au regard des dispositions de l'article 92 alinéa 2 de la Constitution, hors session parlementaire, seule l'arrestation du député n'est pas autorisée.

"Le procureur s'est également indigné de l'attitude du député Alain Lobognon qu'il accuse d'avoir publié sur les réseaux sociaux des informations indiquant faussement que son parquet avait émis un mandat d'arrêt contre M. Ehouo". "Il s'agit de faire respecter la Constitution".

Bolivie. Fin de cavale pour Cesare Battisti
Le ministère de l'Intérieur italien a indiqué qu'un avion transportant des enquêteurs était en chemin vers la Bolivie . Une photo de Battisti diffusée par la police bolivienne. "Le pique-nique est fini", a ajouté Matteo Salvini.

La "suspension" de l'installation du Conseil municipal élu du Plateau, le centre des affaires d'Abidjan, demeure une "mesure conservatoire", selon un communiqué du ministère ivoirien de l'Intérieur et de la sécurité transmis dimanche à APA."La suspension de l'installation du Conseil municipal du Plateau demeure une mesure conservatoire, devant permettre la manifestation de la vérité, relativement à la plainte portée contre M. Jacques Ehouo ", tête de liste du Conseil élu, cité dans une affaire de détournement, indique le communiqué.

"Cette fausse nouvelle abondamment reprise par les internautes et plusieurs organes de presse, a crée l'émoi et engendré des manifestations, des sit-in et autres appels à la violence heureusement jugulés par les forces de l'ordre déployés dans les artères de la ville d'Abidjan principalement devant le Palais de justice", a expliqué le procureur de la République, face à la presse.

Si Alain Lobognon est inculpé, selon le parquet, il pourrait être condamné à 5 ans de prison ferme.

Côte d’Ivoire, Traque contre des élus : Jacques Ehouo inculpé, Alain Lobognon recherché