Jeudi, 17 Janvier 2019
Dernières nouvelles
Principale » Le Parlement vote le changement de nom du pays — Macédoine

Le Parlement vote le changement de nom du pays — Macédoine

14 Janvier 2019

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a félicité vendredi son homologue macédonien, Zoran Zaev, après le vote historique des députés à Skopje pour rebaptiser leur pays en "République de Macédoine du Nord", ont annoncé les services du Premier ministre grec.

La Grèce, qui fait partie de l'OTAN et de l'UE depuis des décennies, s'oppose depuis longtemps au nom officiel de la Macédoine, car elle a une province appelée Macédoine dans le nord du pays.

Depuis l'indépendance de son voisin slave en 1991, la Grèce s'opposait à ce que celui-ci utilise le nom de Macédoine, attaché à l'empire d'Alexandre le Grand, estimant qu'il appartenait exclusivement à son histoire et à son patrimoine.

La balle est désormais du côté d'Athènes puisque le changement de nom n'entrera en vigueur qu'une fois que les députés grecs auront à leur tour ratifié l'accord conclu l'été dernier par les Premiers ministres Zoran Zaev et Alexis Tsipras. En échange de la modification du nom, la Grèce s'est en effet engagée à lever son veto à l'adhésion de la Macédoine à l'Otan ainsi qu'aux négociations d'adhésion à l'Union européenne (UE) de ce petit pays balkanique de 2,1 millions d'habitants.

États-Unis: Épidémie de gastro à bord d'une croisière, 475 passagers touchés
Face à l'urgence, la croisière a été écourtée et les passagers devraient revenir dès ce samedi 12 janvier en Floride. Plus de 250 passagers ont souffert de tous les maux disgracieux de la gastro et ils n'ont rien vu des excursions...

Un vote positif mettrait fin à des mois d'un combat politique féroce en Macédoine.

Les responsables de l'opposition de droite (VMRO-DPMNE), qui n'ont pas pris part au débat au Parlement entamé mercredi, crient à la trahison. Mais ils ont subi la défection de plusieurs députés qui ont voté avec les élus sociaux-démocrates et leurs alliés des partis de la minorité albanaise (20 à 25 % de la population). Ces votes ont permis d'atteindre la majorité des deux tiers dont ne disposait a priori pas la coalition.

Ce vote est toutefois un triomphe politique pour le social-démocrate, qui était donné affaibli par ses adversaires après le référendum consultatif qu'il avait organisé le 30 septembre.

S'il n'a besoin que d'une majorité simple, Alexis Tsipras dispose d'une faible marge de manoeuvre (153 députés sur 300). "Je suis reconnaissante à Alexis Tsipras d'avoir entrepris de résoudre la question du nom, nous savions qu'une solution ne serait pas facile", a ajouté Mme Merkel, "cet accord est de l'intérêt de tous, de la macédoine de la Grèce et de toute l'Europe". Mais en Grèce, l'accord gréco-macédonien fait polémique. Une large majorité de pays, dont la Russie et les États-Unis, ont depuis reconnu ce pays des Balkans sous le nom de " République de Macédoine ". Athènes et Skopje avaient signé le 17 juin un accord historique pour renommer l'ex-république yougoslave.

Le Parlement vote le changement de nom du pays — Macédoine