Jeudi, 17 Janvier 2019
Dernières nouvelles
Principale » L'épouse de Carlos Ghosn dénonce les conditions de détention de son mari

L'épouse de Carlos Ghosn dénonce les conditions de détention de son mari

14 Janvier 2019

Dans une lettre à l'ONG Human Rights Watch, Carole Ghosn, la femme de Carlos Ghosn, a dénoncé dimanche les "rudes " conditions de détention du patron de Renault.

Carole Ghosn a pris la plume pour venir en aide à son mari, le détenu Carlos Ghosn.

"Pendant des heures chaque jour, les inspecteurs l'interrogent, l'intimident, le sermonnent et l'admonestent, dans l'intention de lui extirper une confession", a raconté sa femme.

Ainsi, le dirigeant a été inculpé d'abus de confiance aggravé, pour avoir provisoirement fait passer en 2008 dans les comptes de Nissan des pertes sur des investissements personnels, et minoration de revenus sur la période 2015-2018.

Carole Ghosn "exhorte Human Rights Watch à mettre son cas en lumière (...), à pousser le gouvernement à réformer son système draconien de détention et d'interrogatoire", a conclu Mme Ghosn. Il clame son innocence.

Quarante-trois personnes interpellées à Paris — Gilets jaunes
Près d'un millier de personnes avaient pris part à une marche à l'initiative des "femmes gilets jaunes " et de motards en colère. Au total, 244 personnes ont été interpellées, dont 201 ont été placées en garde à vue, selon le ministère de l'Intérieur .

L'avocat a pourtant nié cette information, expliquant que son client ne lui avait pas dit "une seule fois qu'il ait dû signer quoi que ce soit dans une langue qu'il ne comprend pas".

L'ex-patron de Nissan, 64 ans, est incarcéré au centre de détention de Kosuge, dans le nord du Japon, sans privilège particulier dans une cellule de 6,48 m². Carlos Ghosn n'a eu le droit jusqu'à présent de recevoir que ses conseils et des représentants des pays dont il détient un passeport (le Brésil, la France et le Liban).

Les visites de famille ont été autorisées à M.Ghosn depuis la semaine dernière.

Il avait également déclaré que M.Ghosn avait été transféré dans une cellule plus spacieuse et équipée d'un lit à l'occidentale, tout en soulignant que son client ne s'était jamais plaint auprès de lui au sujet de ses conditions de détention.

L'épouse de Carlos Ghosn dénonce les conditions de détention de son mari