Lundi, 22 Juillet 2019
Dernières nouvelles
Principale » Quarante-trois personnes interpellées à Paris — Gilets jaunes

Quarante-trois personnes interpellées à Paris — Gilets jaunes

13 Janvier 2019

Le point sur la mobilisation.

Nouveau samedi de mobilisation pour les Gilets jaunes. La semaine dernière à la même heure, ils étaient 26.000 dans toute la France et 2.000 seulement à Paris.

Selon la préfecture, il y a "peu de dégâts" dans Bourges et 11 personnes ont été blessés dont deux CRS.

Ce samedi, les Gilets jaunes ont manifesté pour la neuvième fois dans une série de villes françaises dans un contexte de tensions toujours vives. Selon France Bleu Béarn, la situation est actuellement tendue devant la mairie avec des jets de pétards et de projectiles sur les forces de l'ordre. Au total, 244 personnes ont été interpellées, dont 201 ont été placées en garde à vue, selon le ministère de l'Intérieur. Comme à Bourges, une ville du centre du pays de 66.000 habitants où ils étaient environ 6.300 à manifester dans une ambiance bon enfant. Environ 500 autres ont choisi manifester dans le centre, malgré l'interdiction, dans un climat relativement calme. En fin de journée, des échauffourées ont toutefois éclaté près de la gare entre des forces de l'ordre et quelques centaines de manifestants. Forces de l'ordre engagées: 410 côté police, dont 290 renfort hors département, et 250 gendarmes. "Pendant longtemps le pouvoir a acheté la paix sociale, mais aujourd'hui c'est terminé, le peuple se révolte", explique son mari Pascal, 57 ans, employé communal, 1.450 euros par mois.

Les manifestations se déroulent dans le calme. Près d'un millier de personnes avaient pris part à une marche à l'initiative des "femmes gilets jaunes" et de motards en colère.

États-Unis: Épidémie de gastro à bord d'une croisière, 475 passagers touchés
Face à l'urgence, la croisière a été écourtée et les passagers devraient revenir dès ce samedi 12 janvier en Floride. Plus de 250 passagers ont souffert de tous les maux disgracieux de la gastro et ils n'ont rien vu des excursions...

Un canon à eau et des premiers gaz lacrymogènes ont été envoyés sur la place pour disperser des groupes de manifestants. Plusieurs "black blocs" étaient présents dans le cortège parti de la place de Bretagne. Des commerces ont été vandalisés, notamment une banque, une agence d'assurances et une chaîne de restauration rapide. À Paris, le préfet de police Michel Delpuech s'attend, lui, à "plus de radicalité".

LIRE AUSSI Qui est Didier Andrieux, le policier violent de Toulon?

Des rassemblements se sont tenus dans d'autres villes de France.

Des milliers de personnes à Toulouse, Saint-Etienne, Lille, Caen. Cette "responsabilité" serait-elle le fait d'une nouveauté mise en œuvre à l'occasion de cet "acte 9": un service d'ordre de "gilets jaunes"? À Toulouse, où des témoins parlent du harcèlement et de l'agression verbale d'une journaliste, 5000 manifestants ont défilé ce samedi. Dans de nombreuses villes, les manifestations ont été marquées par des heurts entre forces de l'ordre et manifestants. L'accès à cette plate-forme de livraison située près de Valenciennes "a été bloqué par une trentaine de manifestants qui menaçaient de brûler le camion" en provenance de l'imprimerie, a déclaré à l'AFP le directeur de la publication, Gabriel d'Harcourt.

Quarante-trois personnes interpellées à Paris — Gilets jaunes