Mardi, 26 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Pompeo en visite surprise à Bagdad, rencontre des responsables irakiens | Moyen-Orient

Pompeo en visite surprise à Bagdad, rencontre des responsables irakiens | Moyen-Orient

13 Janvier 2019

Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, a entamé hier dans la capitale de la Jordanie, Amman, une tournée au Moyen-Orient.

Plus tôt dans la journée, il avait atterri à Bagdad pour une visite surprise, avant de se rendre à Erbil, au Kurdistan irakien.

Depuis que le président Donald Trump a annoncé, à la surprise générale, le retrait de quelque 2.000 soldats américains de Syrie, les interrogations se multiplient sur le sort des Unités de protection du peuple (YPG), principale milice kurde syrienne et fer de lance du combat contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

" Nous avons exercé des pressions politiques et financières sur les organisations terroristes".

Mais le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé les propos de John Bolton, jugés "inacceptables ".

M. Pompeo, lui, a été reçu par les dirigeants kurdes à Erbil et des autorités fédérales à Bagdad.

Ankara attend d'obtenir du conseiller américain à la Sécurité nationale venu avec le chef d'état-major, Joseph Dunford, et l'envoyé spécial pour la coalition internationale antidjihadiste, James Jeffrey, des détails sur le plan de retrait des Etats-Unis. Le groupe Etat islamique existe encore, nous les combattons dans de nombreuses régions.

"L'EI est défait militairement mais la mission n'est pas accomplie", a renchéri le président irakien Barham Saleh, estimant avoir "besoin du soutien américain".

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a prononcé jeudi un discours à l'Université américaine du Caire sur la politique des Etats-Unis dans la région.

#CES : une IA pour traquer le partage de compte (Netflix, myCanal)
Actuellement, l'IA est déjà testée par plusieurs plateformes de services dont l'identité est tenue secrète par la start-up. Une entreprise britannique s'est spécialisée dans la chasse au comptes Netflix partagés.

La question de la présence de l'EI en Syrie, qui partage avec l'Irak des centaines de kilomètres de frontières, désertiques et propices à l'installation de cellules jihadistes clandestines, est majeure pour Bagdad. Mardi, deux personnes ont ainsi été tuées dans une attaque à la voiture piégée à Tikrit, à 175 km au nord de Bagdad, selon des sources policières.

À Ryad, il devrait confirmer la décision de Donald Trump qui a tenu à préserver l'alliance avec l'Arabie saoudite après le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en octobre, bien que le Sénat américain en impute la responsabilité au prince héritier du royaume, Mohammad ben Salmane.

Les deux hommes sont apparus ensemble devant la presse au palais présidentiel, mais ne se sont pas exprimés à cette occasion.

"Quand l'Amérique se désengage, le chaos suit", a martelé le chef de la diplomatie américaine.

L'Irak occupe une place centrale dans un Moyen-Orient en recomposition, où, selon les experts, l'Iran commence à voir se réaliser un scénario souvent évoqué: un corridor terrestre qui lui permettrait d'atteindre la Méditerranée à travers l'Irak, la Syrie et le Liban.

Au coeur de cet axe qui pourrait servir au transit de biens et de personnes, l'Irak est en bonne position pour jouer les intercesseurs auprès de Damas.

Malgré les critiques des défenseurs des droits de l'Homme, M. Sissi est présenté par le département d'Etat américain comme "un partenaire solide dans la lutte contre le terrorisme et une voix courageuse dans la dénonciation de l'idéologie islamiste radicale qui l'alimente". Saleh et Hakim se sont rendus en soirée. Washington va toujours s'assurer que l'État hébreu dispose de la puissance militaire nécessaire pour qu'il puisse se défendre, notamment face à l'Iran.

L'Irak a déjà obtenu de Washington des exemptions face aux nouvelles sanctions américaines en s'engageant à réduire, voire faire disparaître, sa dépendance à l'Iran en termes d'énergie.

Pompeo en visite surprise à Bagdad, rencontre des responsables irakiens | Moyen-Orient