Dimanche, 24 Mars 2019
Dernières nouvelles
Principale » Washington rétrograde le statut de l'Union européenne

Washington rétrograde le statut de l'Union européenne

12 Janvier 2019

Dans l'ordre de préséance du corps diplomatique du département d'État américain, David O'Sullivan, qui dirige la délégation de l'UE, n'apparait qu'après tous les ambassadeurs nationaux, qui sont quant à eux classés en fonction de la date de présentation de leur lettre de créance.

L'administration Trump a rétrogradé le statut diplomatique de la représentation de l'Union européenne à Washington sans l'en avertir, a affirmé mardi la chaîne allemande Deutsche Welle (DW), dévoilant une nouvelle péripétie dans les relations transatlantiques mouvementées. Traitée jusqu'à présent comme un Etat à part entière, l'UE est reléguée au rang d'organisation internationale.

"Nous comprenons qu'il y a eu récemment un changement dans la façon dont la liste de préséance diplomatique est mise en œuvre par le protocole des Etats-Unis", a déclaré à l'AFP Maja Kocijancic, porte-parole du service diplomatique de la Commission européenne.

A la suite de cette modification du rang protocolaire, signalée dans un premier temps par la Deutsche Welle, le service international de la radiotélévision allemande, l'ambassadeur de l'UE à Washington a été l'un des derniers diplomates invités à rendre hommage le 5 décembre dernier au défunt président américain George H.W. Bush.

Selon un officiel de l'UE, il arrive parfois que de telles modifications se produisent, mais en principe, elles ont rarement lieu lorsque le gouvernement qui en prend la décision est aux commandes depuis presque 2 ans, et le plus souvent, la mission diplomatique concernée en est informée.

Joon sera intégrée à Air France | Nouvelles
La compagnie à bas coûts Joon , qui n'existe que depuis l'automne 2017, sera bientôt absorbée par sa maison mère Air France . Les négociations catégorielles avec les pilotes sont encore en cours.

" Quels que soient les désaccords politiques que nous pouvons avoir avec l'administration américaine, nous restons des partenaires naturels, des amis naturels et notre amitié avec les États-Unis est faite pour durer", a-t-elle ajouté.

L'annonce de cette brimade protocolaire intervient alors que les relations entre Bruxelles et Washington sont tendues. La négociatrice de l'UE, la commissaire au Commerce Cecilia Malmström, est depuis mardi 8 janvier à Washington pour tenter d'apaiser les tensions commerciales entre les deux parties.

Mme Malmström doit rencontrer le représentant américain au commerce Robert Lighthizer pour tenter de convaincre le président Donald Trump de ne pas imposer des droits de douane de 25% sur les importations européennes de voitures, ce qui affecterait surtout l'Allemagne et pourrait déclencher une guerre commerciale. L'UE a répliqué avec des mesures de rétorsion ciblées.

Avant la tenue d'une réunion à l'OTAN, Mike Pompeo a fustigé l'ensemble des institutions internationales, dont l'Union européenne, qu'il qualifie de poussiéreuse.

Washington rétrograde le statut de l'Union européenne